Martine(t) News, le blog de Martine Wauters (Belgique)

15 mai 2020

GT Martinets : un début de saison en fanfare

Natagora_martinets_logo_horizontal

 (Dernière mise à jour: 18/05/20)

En cette période de confinement, on pourrait croire que plus rien ne se passe. 

Or, même si certaines activités ont dû et vont devoir être annulées, les martinets sont bien de retour, et le GTM ne chôme pas ! Outre le traitement de diverses demandes de particuliers, d’architectes et d’autorités locales, plusieurs dossiers de rénovation ont marqué des progrès significatifs, que nous vous rapportons ici. Nous espérons ainsi vous sensibiliser à une problématique que le confinement ne doit pas nous faire oublier. Pour que nos rues continuent à retentir des cris et chants d’oiseaux, pour la préservation de bâtiments vivants ! 

 

A Bruxelles, le GTM a été convié aux premières réunions de chantier de rénovation du Cinquantenaire, juste avant le début du confinement. Nous avions en effet informé les autorités régionales (Bruxelles Environnement et la Direction des Monuments & Sites) qu’une importante colonie de martinets nichait dans les hémicycles situés de part et d’autre des arcades. Grâce à cette démarche, la préservation des cavités et l’absence de travaux pendant la nidification avaient pu être actés dans le permis d’urbanisme. 

 

 IMG_1167 IMG_1161

Photos: © Martine Wauters

 

A Visé, où nous avions aidé la Ville à obtenir l’intégration de 30 briques-nichoirs dans le cadre d’une rénovation lourde (voir le blog), le responsable du service Environnement, Claude Puts, nous a signalé que les martinets étaient de retour et que 6 cavités étaient déjà occupées, alors qu’elles ne sont disponibles que depuis 1 an ! Quant aux panneaux didactiques placés en face de la “Résidence Les Martinets”, ils restent fort regardés par les nombreux promeneurs du bord de Meuse. 

 

DSC07174

Photo: © Martine Wauters

 

A Incourt, un autre chantier de rénovation lourde a connu de nombreux rebondissements depuis le début du dossier. Nous reviendrons en détail sur ce projet remarquable lorsqu’il sera terminé, mais sachez que plusieurs couples de martinets étaient menacés par ces travaux. Heureusement, Anne Danlos, amie locale des martinets et membre de l’asbl RIAL, nous avait alertés dès l’annonce des travaux, en 2018. Un partenariat fructueux s’est mis en place entre RIAL, le GTM, la Commune et le bureau d’architectes. Non seulement pour préserver à long terme les cavités mais aussi pour ajuster le calendrier des travaux sur celui des martinets. Grâce à la vigilance et à l’opiniâtreté de notre “ambassadrice locale des martinets”, ainsi qu’à l’appui indéfectible de RIAL, nous avons pu éviter à deux reprises que le chantier n’affecte quand même les martinets : en été 2019, alors que l’intérieur du bâtiment avait été complètement démoli, des nichoirs ont pu être placés dare-dare derrière les orifices, et les martinets ont pu nicher sans encombre. Cette semaine, Anne a obtenu qu’une partie de l’échafaudage soit démontée. En effet, le chantier restait à l’arrêt depuis le début du confinement et l’échafaudage empêchait les martinets d’accéder à leur nid ! Dans la foulée, Anne a obtenu l’implantation de nichoirs supplémentaires sur la maison communale voisine, financés par RIAL et placés par la Commune. Et... une des cavités a été occupée le jour même, la preuve en vidéo ici!

 

Affaire à suivre, mais déjà bravo à elle et merci à RIAL et à la Commune ! 

 

INcourt

 Photo: © Anne Danlos

 

A Jette (Bruxelles), un bâtiment qui abritait 4 couples de martinets, mais aussi 2 couples de moineaux et un couple d’étourneaux, a été isolé cet hiver, sans aucune mesure compensatoire, malgré tous nos efforts. 

Nichant plus tôt que les martinets, moineaux et étourneaux ont déjà réussi à se “recaser”. De retour depuis une dizaine de jours, les martinets ont commencé par aller se cogner inlassablement à l’emplacement de leurs anciennes cavités. Parallèlement, ils ont commencé à explorer les autres cavités de la rue... dont celles des moineaux (nombreux dans cette rue). A ce stade, seul un couple a pu se “recaser”. 

Comme nous avions prévu ce problème, nous avions déjà mobilisé plusieurs riverains : l’un d’eux, qui avait aménagé sa corniche avec 4 orifices, l’été dernier, a été le “donneur d’alerte” sur l’arrivée des martinets. Un autre, qui avait reçu un double nichoir (partenariat GTM + Commune + Bruxelles Environnement), a fait fonctionner la repasse (jusqu’ici en vain). Enfin, plusieurs autres riverains, sensibilisés par nos explications, ont proposé de placer des nichoirs chez eux. Le prix des nichoirs et de leur placement en urgence sera couvert par la Commune de Jette, grâce à un subside régional Le placement de deux nichoirs a été effectué le 18 mai, par une équipe très motivée et méticuleuse, de la société Alpibat.

Suite à ce cas malheureux, le GTM a entamé un dialogue avec la Commune pour chercher à prévenir plutôt que guérir : outre la collaboration à long terme avec le service Développement durable, depuis 2013, l’idée est de mettre en place une procédure avec le service Urbanisme, pour que les propriétaires de bâtiments occupés par des martinets en soient informés lorsqu’ils introduiront une demande de permis pour des travaux qui risqueraient de supprimer ou d’occulter les cavités des martinets. Nous avons déjà remis au service la liste des nids répertoriés par les volontaires de Natagora. Affaire à suivre... 

 

DSC08018

Photo: © Martine Wauters

 

 

DSC08204b DSC08218

Photos: © Martine Wauters


A Braine-le-Comte, les premières de 60 briques-nichoirs ont été placées sur le site des anciens Autobus Brainois, que nous suivons depuis 2013 (cf article présentant ce dossier).  

 

Braine_Seutin

Photo: ©  Anthony Seutin (@urbanarchitectes.be)

 

A Tubize, enfin, grâce à notre collaboration à long terme avec la Régionale “Haute Senne” de Natagora (et notamment avec Daniel Goris, particulièrement actif pour les martinets de sa région), le GT Martinets vient d'être consulté pour la rénovation imminente de l’église d’Oisquercq, où nichent des martinets. Encore une affaire à suivre... 

 

DSC01059

Photo: © Martine Wauters

 

Grâce à eux aussi, des trous de boulin d’une autre église, à Ecaussines, ont été aménagés pour les martinets, dans le cadre d’une rénovation menée en 2019. 

 

WP_20191114_09_09 WP_20191114_09_34

Photos: ©  Natagora Haute Senne

 

 

Envie d’aider les martinets, de nous soutenir ?  

Vous pouvez nous aider en nous signalant les nids (et les chantiers qui risquent de les détruire), en plaçant des nichoirs, en participant à nos activités ou en faisant un don au GT Martinets (pour éviter le hacking de notre compte, prière de nous contacter pour plus de détails : martinets@natagora.be). 

Visitez notre page pour plus d’infos. 

Visitez nos webcams “live” dans un nid de martinets bruxellois. 

 

Natagora_martinets_logo_V_rvb

 


20 mars 2020

Tivoli: un quartier exemplaire "faune admise"

TIVOLI - Plan

 

En juin 2019, un nouveau quartier modèle, Tivoli GreenCity, était inauguré officiellement. Exemplaire à de nombreux égards, ce quartier offre 45 gîtes intégrés pour la faune, dont 15 pour les martinets. Le GT Martinets de Natagora (GTM) a collaboré activement à ce projet dès 2015, conseillant les bureaux d’étude et les entrepreneurs à chaque étape, de la conception jusqu’à la mise en oeuvre.

 

Diapositive3

Situé près du canal de Bruxelles, entre Tour & Taxis et le domaine royal, le quartier durable Tivoli occupe une ancienne friche urbaine de 4,5 ha. Il se divise en 8 lots, dont 7 lots d’habitation (comprenant 397 logements, 2 crèches et des commerces), de nouvelles voiries et une place publique de 20 ares (lot 8), construite autour de deux arbres remarquables. Les habitants du nouveau quartier y partagent des espaces de convivialité et des jardins en intérieur d’îlot. Ils disposent également de potagers et d’espaces de détente au sommet de chaque immeuble.

Il s’agit de la deuxième phase du projet Tivoli GreenCity, la première étant la pépinière d’entreprises Greenbizz, déjà évoquée sur ce blog (voir ici). Tivoli GreenCity vise à créer un raccord harmonieux entre un quartier d’habitat (existant) dense de Laeken et la zone industrielle du Port de Bruxelles.

L’ensemble du projet a été porté pendant dix ans par citydev.brussels et a été conçu par l’association momentanée ADRIANA (CERAU SPRL, ATELIER 55 SPRL, ATLANTE SPRL, YY ARCHITECTURE SPRL et EOLE SPRL) avec le bureau d'études Boydens, et mené conjointement avec le promoteur immobilier bruxellois PARBAM (Pargesy et Kairos). Il s'inscrit dans la volonté des acteurs publics de développer un nouveau quartier précurseur en matière de développement durable, tant sur le plan des techniques de construction et des économies d'énergie que de la participation citoyenne : réduction des consommations d’énergie et production d’énergie verte, gestion rationnelle des eaux, biodiversité, sensibilisation et participation citoyenne. Ces objectifs sont inscrits dans la charte du quartier, signée par les habitants.

 

 

52610Molenbeek_Quartier_Tivoli_Vue_13_160926

 

Des bâtiments passifs mais « faune admise »

Sur le plan énergétique, toutes les constructions répondent aux critères « PEB passif 2015 » et au moins 35 % des logements répondent aux critères zéro énergie. Un système de cogénération, des panneaux photovoltaïques, le traitement des eaux grises et un réseau de chauffage urbain ont également été prévus, afin de limiter le plus possible l’empreinte écologique du nouveau quartier.

Ces normes énergétiques n’ont pas empêché l’intégration de briques-nichoirs pour plusieurs espèces: 15 pour martinets, 15 pour moineaux et 15 pour chauves-souris, soit 45 cavités au total! La biodiversité est l’élément fondamental du quartier. Outre ces briques-nichoirs, notons la « structure verte » (toitures et façades vertes, potagers,...).

Diapositive2

Diapositive1

DSC02565 DSC02566

Martinets: nichoirs intégrés avec les conseils du GTM (© Martine Wauters).

DSC02552

Nichoirs à moineaux intégrés avec les conseils du GTM (© Martine Wauters)

DSC05160 DSC02569

Gîtes à chauves-souris intégrés avec les conseils du groupe Plecotus de Natagora  (© Martine Wauters)

 

 

Remarquable partenariat public-privé-associatif

Tout au long de notre collaboration avec les différents intervenants, ceux-ci se sont montrés très à l'écoute, intéressés et enthousiastes. Au point, pour citydev.brussels, d'entamer une réflexion à plus long terme avec Bruxelles Environnement, en vue d'intégrer systématiquement des habitats pour la faune dans ses futurs projets de rénovation et de construction. Affaire à suivre, j'y reviendrai certainement sur ce blog! Pour rappel, j'avais déjà pu collaborer avec citydev.brussels, EOLE et Atlante pour un autre projet, que j'avais décrit sur ce blog (voir ici).

Virginie Crabbe

Avec Virginie Crabbe (Gestion Label écodynamique et Cellule achats durables chez CityDev)(© Félicien Thiry)

 

 

Une communication exemplaire

Durant la dernière phase du chantier, le GTM a mis à disposition deux bâches de chantier informant les passants sur l'intégration de gîtes pour martinets dans ce projet. L'une en français, au nom de Natagora, l'autre en néerlandais, au nom de Natuurpunt.

48281473_757054474653142_2254152407791435776_o

48333188_757056397986283_2943766951136067584_o

Placées à front de rue, juste en face de 2 écoles, ces bâches de chantier auront permis de sensibiliser les passants (© Martine Wauters).

 

Le mercredi 20 février 2019 avait lieu la fête de quartier "Tivoli GreenCity". Cet événement permettait à tous les habitants et commerçants de Laeken, anciens et futurs, de s’approprier pleinement ce nouveau quartier modèle et de rencontrer les acteurs locaux.  

L’occasion, pour le GTM, de leur faire découvrir les aménagements en faveur de la faune, ainsi que, plus spécifiquement, cet oiseau fascinant mais menacé qu’est le martinet. La fête s’est clôturée par la visite du Roi Philippe, à qui j’ai pu (très brièvement) parler des martinets et des aménagements intégrés.

 

53078626_800584263633496_7393167282391744512_o 52480906_800583600300229_3135248597625339904_o

(© Martine Wauters)

ROI1_copyright Thiry

L'architecte Catherine Maraite avec le Roi Philippe Félicien Thiry)

 

Roi

 

 

(© Martine Wauters)

 

52335215_800583460300243_7291824681479307264_oLe GTM, une équipe de choc, passionnée et dévouée au service des martinets.

 

 

Un projet salué et inspirant

A ce jour, Tivoli GreenCity est le plus grand quartier durable de la Région de Bruxelles-Capitale En juin 2018, il a reçu le Prix belge de l’Energie et de l’Environnement dans la catégorie « Sustainable Building ». Il a aussi remporté le prix « Urbanisme et Mobilité », une des huit catégories des Publica Awards. Ce prix couronne un projet de professionnels agissant sur l’espace urbain.

Le projet a aussi été cité en exemple lors d'une journée de formation pour professionnels de la construction et maîtres d’ouvrage, dans le cadre du cycle de séminaires « Bâtiment Durable ». Intitulée « Bâti et biodiversité, de l’évaluation à l’intégration architecturale », cette journée s’est tenue à Bruxelles le 5 octobre 2018, au siège de Bruxelles Environnement.

Teaser

Devant une centaine de professionnels, j’ai pu faire une présentation sur les « Bâtiments oiseaux admis: un concept d’avenir » qui a suscité un grand intérêt. Lors de la séance de questions-réponses qui a suivi, je me suis fait seconder par Johan Kempeneers (Natuurpunt, APUS Team, Anvers), présent toute la journée pour partager sa propre expérience. En milieu de journée, les professionnels ont aussi pu visiter le stand du GTM (Natagora et Natuurpunt associés pour la circonstance), où ils ont pu découvrir différents modèles de briques-nichoirs et s'entretenir avec les volontaires présents. Bon nombre d'entre eux nous ont laissé leurs coordonnées pour poursuivre les échanges. Les participants ont ensuite pu écouter un exposé sur « L’intégration d’aménagements pour la biodiversité dans le projet Tivoli » par les architectes et maîtres d’ouvrage qui a, elle aussi, remporté un vif succès.

IMG_8266_recadr WIN_20181005_14_20_45_Pro_recadr

Les chauves-souris aussi représentées, par Didier Samyn, de Plecotus (© Bruxelles Environnement)

WIN_20181005_13_37_56_Pro_recadr

Notre stand, à côté de celui d'Ecoflora, importateur des nichoirs Schwegler en Belgique (© Bruxelles Environnement)

 

IMG_8260_recadr IMG_8262

(© Bruxelles Environnement)

WIN_20181005_15_39_35_Pro WIN_20181005_16_02_04_Pro

Catherine Sauvat, du bureau EOLE, a présenté le projet avec ses partenaires (© Bruxelles Environnement)

 

WIN_20181005_16_57_50_Pro

Cette journée était coordonnée par Stéphan Truong, du bureau ECORCE, avec lequel j'avais déjà collaboré pour les fiches du Guide Bâtiment durable de Bruxelles Environnement (© Martine Wauters).

 

Merci à tous les acteurs qui ont participé à ce projet exemplaire.

Une fois de plus, il est une bonne illustration de la devise nationale de la Belgique: "L'union fait la force"!

 

DSC02573

Avec Enrique, qui m'a soutenue tout au long du chantier.

12 mars 2020

Greenbizz

 IMG_0307

 

 

Dans le cadre du projet "Le canal, un corridor écologique au cœur de Bruxelles", subsidié par Bruxelles Environnement, Greenbizz a accepté d'implanter une série de nichoirs à martinets. Ces nichoirs ont été placés en été 2019.

 

Greenbizz

Greenbizz est un incubateur qui offre aux entreprises et aux startups 8000 m2 d'infrastructures et des services pour créer et développer leurs projets verts, durables ou liés à l'environnement.

C'est un projet initié par citydev.brussels à l’aide de subsides européens du Fonds FEDER. Son fonctionnement implique plusieurs acteurs publics et privés puisque, outre citydev.brussels, il s’agit d’une collaboration entre impulse.brussels, Bruxelles Environnement, Innoviris et le CSTC (Centre Scientifique et Technique de la Construction).

Greenbizz fait partie des espaces dédiés aux entreprises innovantes au sein du vaste projet Tivoli Green City, destiné à devenir le nouveau quartier précurseur en matière de développement durable et de mixité sociale et fonctionnelle en milieu urbain. Il sera exemplaire de par la coexistence d’entreprises, de logements, d’espaces publics, de commerces et d’équipements.

 

Mettre en oeuvre un "projet martinets" dans un tel contexte était donc particulièrement approprié!

 

Les nichoirs

Les nichoirs ont été réalisés et placés par la Ferme Nos Pilifs, notre partenaire depuis plusieurs années. Outre 3 nichoirs individuels, placés à différents endroits, un bloc de 9 cavités a été installé juste en face de l'école Ste Ursule, ce qui pourrait offrir des opportunités de sensibilisation des enseignants, des élèves et de leurs parents.

 

IMG_0310

 

A l'occasion de la première Journée mondiale des martinets, en juin 2019, un article sur l'intranet de Greenbizz a communiqué aux entreprises du site sur les martinets et le placement de nichoirs.

 

Merci à tous les intervenants: Jean-Marc Bryskere (Directeur de Greenbizz), Eric Frère et son équipe (Atelier Bout2Bois de la Ferme Nos Pilifs), mais aussi les partenaires du projet "canal", Guillaume Dewouters (Escaut Sans Frontières) et Charlotte Simon (Assistante de projet Réseau Nature Bruxelles chez Natagora), sans oublier Bruxelles Environnement qui finance le projet "canal". Une fois de plus, un projet qui a pu se concrétiser grâce à un partenariat constructif et fructueux entre des entreprises, des associations et une administration publique: "l'union fait la force"!

 

Natagora_Martinetsgreenbizz_rgblogo Pilifs

 

logo-canal logo_gs-esf csm_autocollant_reseau_nature_ba57fb2c1b

 

 

 

 

ibge_new1 Nature Ville 2017

 

 

 

 

02 février 2020

Journée mondiale: une édition pilote réussie

62164019_1778059645671392_7325281497462603776_n

(English version at the bottom of this French report)

 

En janvier 2019, Martinets Sans Frontières lançait l'organisation de la première Journée mondiale des martinets (JMM), invitant les amis des 96 espèces de martinets de tous les continents à faire la fête et à organiser des activités qui contribuent à faire connaître ces oiseaux et à favoriser leur protection.

En lançant cette Journée, Martinets Sans Frontières espérait braquer les projecteurs sur les martinets et ainsi attirer l’attention des médias, du grand public, des associations de protection de la biodiversité, des autorités et des professionnels du bâtiment.

Et le pari est plutôt réussi puisque, malgré une communication ciblée pour cette édition pilote (contacts via des partenaires de longue date et des "ambassadeurs" nationaux - figures de proue de l'étude et de la protection des martinets), l'engouement a été massif, jugez-en plutôt:

 

Couverture géographique

La JMM a été fêtée dans 39 pays d'Afrique, d'Amérique (Nord et Sud), d'Asie et d’Europe :

Allemagne, Argentine, Autriche, Belgique, Bénin, Brésil, Burundi, Canada, Chili, Chine, Chypre, Danemark, Espagne, Etats-Unis, France, Guatemala, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Jamaïque, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Mali, Malte, Monténégro, Pays-Bas, Pologne, Porto Rico, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Suède, Suisse, Tanzanie, Tunisie, Turquie et Venezuela.

 

Logo MsF_SWF_txt_OK

 Une journée véritablement "martinets sans frontières"!

 

 

 

Espèces de martinets représentées

Quelque 15 espèces ont été plus spécifiquement mises en exergue:

  • Martinet noir (Apus apus et Apus pekinensis)
  • Martinet pâle (Apus pallidus)
  • Martinet à ventre blanc (Tachymarptis melba)
  • Martinet ramoneur (Chaetura pelagica)
  • Martinet de Vaux (Chaetura vauxi)
  • Martinet de Sick (Chaetura meridionalis)
  • Martinet à queue cendrée (Chaetura andrei)
  • Martinet petit-rollé (Tachornis phoenicobia)
  • Martinet claudia (Tachornis squamata)
  • Martinet des Andes (Aeronautes andecolus)
  • Martinet à menton blanc (Cypseloides cryptus)
  • Martinet à tête grise (Cypseloides senex)
  • Martinet fuligineux (Cypseloides fumigatus)
  • Martinet à collier blanc (Streptoprocne zonaris)
  • Martinet des palmes (Cypsiurus parvus)

Martinet vertical_bache_JM Poncelet_1MBAPpus Antilles

Martinet noir (© JM Poncelet) et Martinet petit-rollé (© BirdLife Jamaica)

 

@soc @soc

Martinet pâle (© S.G.H.N.) et Martinet à ventre blanc (© S.G.H.N.)

Chimney_Michael Veltri1_OK

Martinet ramoneur Michael Veltri)

 

62177558_2534435916587528_1754756773371183104_o 62205719_2534626369901816_1757155710174494720_o

Martinet à collier blanc (© Carlos Carmona) et Martinet des Andes (© Carlos Carmona) 

 

 

Palette d'actions menées

Outre les activités inscrites officiellement, de nombreuses autres initiatives ont vu le jour spontanément. Au total, nous avons vu recenser 110 événements "physiques", mais aussi des centaines de publications sur les réseaux sociaux, générant des milliers de réactions enthousiastes! Certains participants étaient si motivés qu'ils ont combiné plusieurs activités en un ou plusieurs événements.

A titre indicatif, voici quelques grandes tendances (avec chaque fois une belle diversité dans la manière d'organiser ces activités):

  • Conférences/exposés didactiques pour adultes
  • Stands d’information (avec distribution de documentation)
  • Projections de documentaires
  • Promenades guidées
  • Observation de colonies de martinets (depuis l'extérieur, mais aussi via des webcams)
  • Recensements des populations locales
  • Construction de nichoirs
  • Expo photo
  • Bricolages et autres jeux éducatifs pour enfants/adolescents (dessins, silhouettes, masques, martinets géants,…) 
  • Réalisation et don aux participants de martinets en bois
  • Réalisation… et dégustation de biscuits en forme de martinets
  • Autres événements festifs... tout en restant informatifs (dégustations de glace ou popcorn, apéros,...)
  • "Happenings" : silhouette géante de martinets réalisée par les enfants d'une école, défilé dans les rues d'une ville
  • Réalisation de t-shirts (soit pour les vendre, soit pour les bénévoles participant à la JMM)
  • Présentation d’un roman graphique et lancement (virtuel) d’un livre pour enfants
  • Libération de martinets revalidés
  • Vidéo-conférences amicales entre amis des martinets de plusieurs pays
  • Création de Haiku
  • Création et interprétation de « chansons détournées »
  • ... et même un tatouage représentant des martinets réalisé à l’occasion de la JMM!
  • Publication de très nombreux communiqués de presse, articles, vidéos, photos et messages (dans la presse écrite, radio et télévisée mais aussi, massivement, sur Internet, Facebook, Instagram et Twitter). Ces publications mettaient généralement l’accent sur les multiples caractéristiques fascinantes des martinets, mais aussi sur les menaces pesant sur leur survie. Certaines étaient parfois de véritables déclarations d’amour pour les martinets!

 

Dia_Mundial_Vencejos_2019-Ourense_005_Material_para_os_pequenos-768x1024  Diapositive42

© Ecourbe

78649909_10157643456383818_4465605569280999424_o @alazuslu 61047991_450828662360214_3373647058581092533_n

Diapositive2


(Plus de photos en fin d'article.)

 

Acteurs et audience

L'initiative de ces diverses actions revenait à large palette d'acteurs, parfois en partenariat entre eux: associations locales, nationales et même internationales, écoles, museums des sciences naturelles, entreprises, autorités locales, magasins ou sociétés vendant des nichoirs pour martinets, chercheurs, mais aussi de nombreux particuliers.

Si certaines associations sont bien implantées dans certaines régions du monde, avec un réseau de bénévoles et de participants, il n'en va pas de même pour d'autres, et cette JMM a permis à des chercheurs ou amateurs isolés de se sentir moins seuls et de profiter de cette organisation planétaire pour attirer l'attention sur les martinets.

Le public qui a participé aux événements était tout aussi diversifié: de tous les âges et de toutes les origines sociales, géographiques etc.

 

Soutien VIP

La JMM avait une "marraine" de choix, en la personne du Dr. Jane Goodall. Ambassadrice enthousiaste des martinets depuis plusieurs années, elle a enregistré un message vidéo qui a été fort apprécié… et exploité dans de nombreux pays.

Jane Goodall_video capture

Conditions climatiques

Dans plusieurs régions d'Europe, tempête et pluie se sont invitées, contraignant les organisateurs à s'adapter. Ceci n'était naturellement pas favorable à l'observation des martinets autour des colonies, mais cela n'a pas empêché de nombreuses autres activités. De plus, comme la JMM se déroulait en milieu de saison dans ces pays, c'était aussi l'occasion d'annoncer les activités à venir des diverses associations participantes, où le public a pu profiter des balets aériens des martinets; mais aussi d'attirer l'attention du grand public sur les observations fascinantes à venir, jusqu'au départ des martinets pour l'Afrique, et sur les risques de chantiers démarrant en pleine saison de nidification, étendant ainsi le "réseau de vigilance".

Diapositive1

Tempête

 

 

Choix de la date

Le choix du 7 juin s'est fait en concertation avec des spécialistes de la phénologie et des "représentants" de plusieurs espèces de martinets. Il a été dicté par la recherche d'une date qui permette d'impliquer un maximum d'amis des martinets, dans les deux Hémisphères: bien que cela soit relativement tôt dans la saison pour certains, cela marquait la fin de la saison pour d'autres!

Les martinets n'étaient en tout cas pas en reste partout le jour J, puisque certains participants nous ont signalé:

  • une première occupation d’un nichoir,
  • plusieurs éclosions (visibles sur les webcams),
  • un passage massif de martinets en migration active (6561 individus observés en un jour à Breskens, aux Pays-Bas!)

 

Pour finir, voici quelques "morceaux choisis des commentaires" envoyés à l'heure de tirer le bilan:

"Dans cette foule bigarrée et motivée, on pouvait reconnaître deux maires de la ville de Rolle, l’actuel et son prédécesseur, un ancien président du parlement du canton de Vaud, un écrivain (...), un célèbre comédien du théâtre romand, 6 biologistes en balade et pleins d’amis et de connaissances."

"Ages, métiers, etc. très variés. Beaucoup d'échanges." 

"Je pense que ce fut un événement incroyable, où toutes les personnes qui partagent le même intérêt, amour et admiration pour les martinets peuvent partager leur passion et leur engagement avec les autres et enseigner aux gens l'importance de ces beaux oiseaux".

"Les martinets et moi...c'est toute une histoire d'amour. En fait, pour moi chaque jour est une journée des martinets... en hiver un peu moins que le reste de l'année, mais ils sont toujours là avec moi, quelque part dans mon esprit et mon cœur, avec leur vol vertigineux et leur cris stridents".

"C'est la Journée mondiale des martinets et des oeufs de Martinets ramoneurs éclosent dans la tour Sud du sanctuaire "Travis Audubon's Chaetura Canyon Sanctuary". Je supposent qu'ils voulaient être ici pour la fête de ce soir!"

"Mille fois Bravo pour cette formidable initiative!"

 

Merci à tous les ambassadeurs et participants, ainsi qu'au public nombreux, et rendez-vous le 7 juin 2020 pour la deuxième édition de la Journée mondiale des martinets, nous comptons sur vous pour diffuser massivement cette information et pour nous éblouir par des événements nombreux et variés!

 

En guise de conclusion, voici un reportage photo que nous ont envoyées les organisateurs d'une série de manifestations. Vous ne nous avez pas encore fait parvenir vos photos? Il n'est pas trop tard, je les ajouterai à cet article dès que possible!

Pour en savoir plus sur les activités et les partenaires, cliquez sur la carte du monde ici. Cette carte ne reprend que les événements inscrits, à cela s'ajoutent toutes les initiatives spontanées de dernière minute.

 

DSC01942-1 DSC01973

DSC01888

Activités au Château de Rolle (Suisse), avec Bernard Genton et ses partenaires.

 

78649909_10157643456383818_4465605569280999424_o 78121546_2718361421558391_4922724165569478656_o 78383824_10157643455848818_400568587263148032_o

Katherine Dubourg (LPO PACA) en pleine action à Toulon (France)

 

Tim Knowlman 61951737_2210655775669639_140441474914320384_n

62265086_2210656135669603_3129128810394419200_n

62656289_2210656032336280_1598696259042934784_n
© SOS Martinets (Amboise, France)

 

Silhouette Argentine

 Córdoba_Agustina Tello_JGI 62159230_2534077889956664_1158339601555783680_o

© JGI Argentina & Mil Aves

 

JM2
© JM Leclercq

Apéro 2019

 

WSD Louis-Philippe  62365933_10157417466024432_6502482191522463744_n

GT Martinets de Natagora (Belgique)

 

 

 

DSCN2575 DSCN2571 DSCN2573

 

62235140_871031673233410_6529086919760936960_o

 

© Wim de Bock (Essen, Belgique)

 

 

61601690_2316447631911315_8165657550289574861_n 62405507_2319743544779278_6489481643345051648_n

© Rafaela Bobato (Curitiba, Brésil)

 

62115992_326719294691403_4746626447689383936_n

Roumanie: réalisation d'un mini-documentaire sur la revalidation des martinets en détresse.
Avec la participation de Initiativa Drepneaua Neagra Romania et BirdLife Romania.

 

 

62306761_426339414868589_6558572183780589568_n  62370477_1262817640535438_8576951472799875072_n

 

62145206_443134186244210_7303318031143272448_n  61558753_2831013936938546_7459582509173440512_n

© Jane Goodall's Roots&Shoots Burundi.

 

 

George-Julia-and-Valarie Guests-on-the-deck

 

Gearge-and-Swift-Hearts  Circle-of-Swifts-close-up

© P&G Kyle (USA)

 

61333159_2350845764954082_2548957451941499632_n

 © Jane Goodall's Roots&Shoots Chili.

 

 

 

2019-06-07-pourny-michel-martinets-95_48038341753_o - Copie 2019-06-07-pourny-michel-martinets-92_48038342063_o - Copie

 

@Mathilde Renault-1 2019-06-07-pourny-michel-martinets-41_48038400802_o - Copie

 

 

2019-06-07-pourny-michel-martinets-69_48038302821_o - Copie 2019-06-07-pourny-michel-martinets-110_48038399622_o

La JMM à Paris, avec Bleu Martinets, Jane Goodall's Roots&Shoots France.
Pour plus de photos, voir les sites de ces associations.

 

 

63358025_10213603099412089_9070637004034670592_o 64204072_10213603099572093_347103043361177600_o

 

 

64235033_10213603098852075_6300029257233989632_o

 © Trikoto Natur et AVIN (Espagne)

62551318_596847074138706_2770075510158393344_n 61929343_596847007472046_8063927658041311232_n

© Brutal (Séville, Espagne)

 

IMG-20190605-WA0016
Conférence à Gênes (Italie) (© Liguriabirding, LIPU)

64480071_499518367452782_2782007917149159424_n 64329261_499515317453087_368340960855195648_n

  64694212_499518297452789_8243825807798042624_n

 Activités scolaires en Pologne.

 

62134399_827429250970006_1887872829374857216_n 62016654_827552984290966_2014407260314271744_n

62577170_827405164305748_1369608162377728000_n 62185412_827405024305762_2550795160292163584_n

© Jane Goodall's Roots&Shoots Puerto Rico.

 

Capture-d%u2019écran-le-2019-06-02-à-09

Sorti le jour de la Journée mondiale des martinets! (Québec)

 

 

62364924_2295366180518965_1902412569277104128_n 62226061_2295366127185637_499080121827721216_n

62019573_2229692530452135_5370728738176630784_n

© Jane Goodall's Roots&Shoots Tanzania. Quelques mois après, Carlos Safari (en haut à gauche), directeur régional de R&S pour la Région de Tabora, est décédé des suites d'un accident. RIP my friend... Photo du bas: Yusuph Emmanuel, bénévole dynamique, de la région de Kigoma, , amoureux des martinetsdont je vous ai déjà parlé sur ce blog.

 

IMG-20190607-WA0043 IMG-20190607-WA0052

IMG-20190607-WA0073 62227986_1388427557963251_947178101383626752_n

Activités scolaires à Carmona (Espagne). (© IES Manuel Losada Villasante)

 

 

62023476_10158002484155839_6326944558852603904_o 60669304_2081029225532512_3968774758264947447_n

Promenade guidée autour d'une colonie de Martinets pâles nichant dans un monument emblématique de Séville (Espagne). (© Ecourbe)

 

60760503_2440814762862664_3416939305902923968_n

 Promenade guidée autour d'une colonie de martinets nichant
dans un monument emblématique de Ségoville (Espagne).
(© Trikoto Natur)

 

64774763_10213602199749598_8540474470173769728_o 64486913_10213602214509967_2749506057079357440_o

64382226_10213602205949753_1027421456411131904_o

@esclavasjerez4

@esclavasjerez3 @esclavasjerez1

@esclavasjerez2

Activités scolaires à Jerez de la Frontera (Espagne). (© @esclavasjerez)

 

Dia_Mundial_Vencejos_2019-Ourense_006_Fin_do_acto Dia_Mundial_Vencejos_2019-Ourense_002_A_piques_de_empezar

Animations à Ourense (Espagne). (© Ecourbe)

 

64346318_10158018816130839_7340419217071538176_o 62537208_10158018815915839_6307492703508627456_o

Conférence à Séville (Espagne). (© Ecourbe)

 

62049966_10218847788763879_1577526631528923136_n

Stand d'information à Louvain (Belgique). (© Natuurpunt)

 

 

Diapositive72

Diapositive73

Recensements et stand info à Genève (Suisse)

 

Et voici les splendides affiches reçues de certains organisateurs :

 

WSD1_Rolle Affiche St EtienneAffiche JMM_Marcel62485605_10213542104207247_5764838703943909376_n

62143849_10213542671261423_3069729490000150528_o 62253534_2384228515123698_7444187589742952448_o

WSD1_Québec Poster QC recensement

1AF2TALrbJFfJMM1_Canada0606  PosterParcLaval

 

Brésil_conférence  64450896_655534058204819_924345313785917556_n

 61227246_1034884870055139_2466649539713433600_n 62259710_1035358293341130_8234284645324161024_o

61794852_1034884423388517_1823217220629561344_n 61926652_1034893340054292_8034360214117416960_n

62233079_1034884476721845_7444975239500398592_n 61457367_1034884503388509_676482397369270272_n

61708318_1034884780055148_1522629235724779520_o JMDM

61797545_1034889100054716_490808573161373696_o 61966565_1034886963388263_7308317935716532224_o

62377930_206690566959803_4642900544057415835_n 61996886_1034884576721835_7013226602712530944_o

62128902_2253945038203816_3375100320420986880_n 62141320_1034884863388473_331774064563585024_n

D8XSgKLWwAABgZt  64268634_499516157453003_3389740734356652032_n

 

Pour finir, voici quelques publications glanées sur les réseaux sociaux:

 

D8a0WKmUYAIPbGC

Cette publication de l'AFP a été partagée de nombreuses fois.

 

D8cjHNlXUAABXrm D8ZQtOCW4AIymQ0

D8ckbmBXsAAwx0B

Diapositive17

Diapositive44

 

Diapositive39

Diapositive40

Diapositive45

Diapositive3

Diapositive6

Diapositive7

Diapositive15

 

Diapositive19

 

Diapositive21

 

Diapositive23

 

Diapositive24

 

 

Diapositive29

 

Diapositive30

 

Diapositive32

 

Diapositive33

 

Diapositive34

 

Diapositive35

 

 

recadré

 

 

Diapositive26

 

Diapositive49

 

Diapositive2

 

Diapositive54

Diapositive55

 

Diapositive56

Diapositive57

Diapositive64

Diapositive62

 

Diapositive66

Diapositive68

Wight is right

Diapositive71

Diapositive75

Diapositive79b

Diapositive81

Diapositive83

Diapositive86

Barbie

Vous avez participé à la JMM et n'avez pas encore transmis vos photos?

N'hésitez pas à nous les envoyer, nous les ajouterons à ce rapport!

 

 (Dernière mise à jour: 4/02/20)

 

World Swift Day: Successful pilot edition

In January 2019, Swifts Without Frontiers launched preparations for the first-ever World Swift Day (WSD), inviting admirers of the 96 Swift species from all continents of the world to celebrate and arrange activities that help to spread knowledge about these fascinating birds and to encourage their protection.

In launching this Swift Day, Swifts Without Frontiers was aiming to shine the spotlights on Swifts and thus attract the attention of the media, the public, biodiversity protection associations, public authorities and building professionals.

And it was quite successful, notwithstanding all the targeted communication for this first edition (contacts via long-standing partners and national "ambassadors" - figureheads in the study and protection of Swifts), there was a huge amount of interest, as you can see for yourself:

 

Geographical scope

The WSD was celebrated in 39 countries of Africa, America (North and South), Asia and Europe:

Argentina, Austria, Belgium, Benin, Brazil, Burundi, Canada, Chile, China, Cyprus, Denmark, France, Germany, Guatemala, Hungary, Ireland, Israel, Italy, Jamaica, Latvia, Lithuania, Luxembourg, Mali, Malta, Montenegro, Netherlands, Poland, Puerto Rico, Romania, Russia, Spain, Sweden, Switzerland, Tanzania, Tunisia, Turkey, United Kingdom, United States and Venezuela.

 

 A real "Swifts without frontiers" day!

 

Swift species represented

About 15 different species were highlighted in particular:

  • Common Swift (Apus apus et Apus pekinensis)
  • Pallid Swift (Apus pallidus)
  • Alpine Swift (Tachymarptis melba)
  • Chimney Swift (Chaetura pelagica)
  • Vaux’s Swift (Chaetura vauxi)
  • Sick’s Swift (Chaetura meridionalis)
  • Ashy-tailed Swift  (Chaetura andrei)
  • Antillean Palm Swift (Tachornis phoenicobia)
  • Neotropical or Fork-tailed Palm Swift (Tachornis squamata)
  • Andean Swift (Aeronautes andecolus)
  • White-chinned Swift(Cypseloides cryptus)
  • Great Dusky Swift (Cypseloides senex)
  • Sooty Swift(Cypseloides fumigatus)
  • White-collared Swift (Streptoprocne zonaris)
  • African Palm Swift (Cypsiurus parvus)

 

Range of actions

Besides the officially registered activities, a whole host of other initiatives emerged spontaneously. All in all, 110 "physical" events were listed, along with hundreds of publications on social media, triggering thousands of enthusiastic reactions! Some of those taking part in WSD were so motivated that they rolled several activities into one or more events.

By way of example, here are a few main trends (each time with wide diversity in the way of organising these activities:

  • Conferences/lectures/presentations for adults
  • Information stands (with distribution of documentation)
  • Viewing of documentaries
  • Guided walks
  • Observation of Swift colonies (from outside, but also via webcams)
  • Local Swift population census-taking
  • Construction of nestboxes
  • Photo exhibition
  • DIY and other educational games for kids/adolescents (drawings, silhouettes, masks, giant Swifts, etc.) 
  • Making and giving participants wooden Swifts
  • Making… and tasting Swift-shaped biscuits
  • Other festive events... while remaining informative (popcorn or ice cream tasting, drinks, etc.)
  • "Happenings": giant Swift silhouette made by schoolchildren, paraded in the town streets
  • Production of T-shirts (either to sell them, or for WSD voluntary workers)
  • Presentation of a graphic novel and (virtual) launch of a book for children
  • Releasing rescued and rehabilitated Swifts
  • Friendly video-conferences between Swift lovers from several different countries
  • Writing haikus
  • Composing and performing convoluted songs 
  • ... and even a tatoo depicting Swifts to mark WSD!
  • Publication of loads of press releases, articles, videos, photos and messages (in the written press, on the radio and televised media as well as huge followings on the internet, Facebook, Instagram and Twitter). These publications generally focused on the very many fascinating characteristics of Swifts, but also on the threats to their survival. Some of them were even genuine declarations of love for Swifts!

 

Stakeholders and audience

The initiative behind all these various awareness-raising actions came from a broad spectrum of stakeholders, sometimes acting in partnership: local, national and even international associations, schools, natural science museums, businesses, local authorities, shops or companies selling Swift nest boxes, researchers, and also many members of the public.

While some of these associations are already well-established in certain regions of the world, with their own networks of volunteers and participants, the same cannot be said for others, and this WSD has helped individual researchers and bird lovers to feel less alone in their endeavours and to benefit from this global organisation to attract more attention to the plight of the world’s Swifts.

The general public that attended the WSD events was just as diversified: people of all ages and from very different social or geographical backgrounds, for instance.

 

VIP backing

The WSD had a choice sponsor, in the person of Dr. Jane Goodall. Having herself been an enthusiastic ambassador for Swifts for many years, she recorded a video message that was widely appreciated… and used across many countries.

Weather conditions

Several regions of Europe were hit by storms, high winds and rain on June 7, 2019, forcing WSD organisers to change their plans. Certainly not the best circumstances for observing Swifts around their colonies, but it did not deter a lot of other activities. Moreover, as the WSD was being held in mid-season in these countries, it also provided an opportunity for various participating associations to announce upcoming activities, where the public could enjoy the Swifts’ aerial acrobatics; and also to raise awareness among the general public about fascinating future observations, right up to the Swifts’ departure for Africa, as well as about the risks of building sites starting up in the middle of the nesting season, this extending the " vigilance network".

Choice of date

The choice of June 7 was taken jointly with phenology specialists and "representatives" of several Swift species. It was dictated by the search for a date on which as many Swift lovers as possible could be involved, in both the North and South Hemispheres: even though that is relatively early in the season for some, but the end of the season for others!

The Swifts themselves had their own part to play in many places on the big day, as some participants flagged up:

  • a first-time occupancy of a nest box,
  • several hatchings (visible on webcams),
  • a massive flyover of migrating Swifts (6561 birds observed in one day at Breskens, in the Netherlands!)

 

To round up, here are a few selected extracts from comments sent in when it came to the WSD review:

"Amongst this mixed and motivated crowd, you could distinguish two Mayors from the town of Rolle, the current Mayor and his predecessor, a former President of the Vaud Canton Parliament, a writer (...), a famous actor from the Théâtre Romand, 6 biologists on a walk and loads of friends and acquaintances."

"A very varied range of ages, professions, etc. A lot of contacts." 

"I think it was just an unbelievable event, where all those people sharing the same interest in, love and admiration for Swifts can share their passion and their commitment with other like folk and teach people the importance of these beautiful birds".

"Swifts and me...it’s a real love story. In fact, for me, every day is World Swift Day... a little less so in winter than over the rest of the year, but they are always there with me, somewhere in my mind and heart, with their dizzying flight and their shrill calls".

"It’s World Swift Day and the Chimney Swifts’ eggs are hatching in the South tower of "Travis Audubon's Chaetura Canyon Sanctuary". I suppose they wanted to be here for this evening’s celebrations!"

"Well done indeed for this wonderful initiative!"

 

Many thanks to all ambassadors and participants, as well as to members of the public, and we are looking forward to June 7, 2020 for the second edition of World Swift Day. We are counting on you to spread the word far and wide and to amaze us with your many and varied events!

 

To sum up, here is a photo montage of contributions sent in by the organisers of a whole range of events. If you haven’t yet sent us your photos, it is not too late; they will be added to this article as soon as possible!

To find out more about WSD activities and partners, click on the map of the world here. This map only covers registered events, without mentioning all those last-minute spontaneous initiatives too.

 

 

 

 

 

 

 

 

13 janvier 2020

Agenda 2020

Diapositive2

 

Voici l'agenda des activités publiques programmées pour 2020.
Il sera régulièrement mis à jour, avec de nouveaux événements et des détails sur les dates déjà annoncées, venez donc le consulter de temps en temps!
Quoi qu'il en soit, bloquez ces dates dans vos agendas dès à présent!

Vous souhaitez organiser une activité (conférence grand public/pour un public spécialisé, promenade guidée en juin ou début juillet, animation pour enfants, stand info dans le cadre d'un événement,...) en l'honneur des martinets dans votre commune, quartier, institution ou association? N'hésitez pas à me contacter (gtmartinets(AT)gmail.com)!

 (Dernière mise à jour le 16/05/20)

 

 

 

Samedi 6 juin: Martinets en fête et apéro glacé !
Incourt (org: RIAL asbl)

Conférence et séance d'observations commentées de la colonie locale de martinets.

 

CONFERENCE REPORTEE POUR CAUSE DE CORONAVIRUS

ACTIVITE ADAPTEE A L'ETUDE

 

DSC03134

 

A l'occasion de la Journée mondiale des martinets (voir plus bas), Martine Wauters, responsable du GT Martinets (Natagora) viendra nous partager ses connaissance acquises au fil des ans sur ces oiseaux emblématiques de l'été que sont les martinets. Martine les observe depuis de nombreuses années, et œuvre à leur préservation en Wallonie et à Bruxelles. Elle nous fera part de nombreuses mesures déjà en place, notamment à Incourt, où une colonie de martinets noirs évolue depuis quelques années.  Un petit rafraîchissement agrémentera le spectacle du ballet des martinets auquel nous espérons pouvoir assister.

 

Côté pratique:

RV: le samedi 6 juin 2020, à 17h00 -> 20h00, maison de village d'Incourt, rue de la Liberté 11, 1315 Incourt

PAF : 5 euros (gratuit pour les membres de RIAL et -18 ans)

Conférencière : Martine Wauters

Rens. et inscription : Anne Danlos – 0486-13 55 76 ou rial.asbl@gmail.com

 

 


Dimanche 7 juin:
Journée mondiale des martinets (JMM- 2è édition)

logo_journee_mondiale_des_martinets


Un maximum d'événements possible partout dans le monde!
Et VOUS que ferez-vous?

MAINTENU MALGRE LE COVID19.


Pour trouver les dernières infos pratiques et de l'inspiration, rendez-vous sur le site de la JMM.
Voir notamment le concours de dessin, jusqu'au 31 mai.
Voir aussi le bilan de la première édition, ici.
Un Evénement Facebook a aussi été créé sur la Page de Martinets Sans Frontières: cliquez ici.

Au niveau belge, le GT Martinets de Natagora (GTM) propose plusieurs actions individuelles et/ou virtuelles concertées: recensement, suggestions de communication sur les réseaux sociaux et... apéro virtuel! Plus de détails sur la page du GTM (agenda)

 

----------------------------------------

Actions passées:

 

Vendredi 6 mars

Gembloux
Jeu du martinet

Salon LRBPO

De 9 à 11h et de 12h30 à 15h, les enfants apprendront de manière ludique comment vivent les martinets et le périple périlleux qu'ils accomplissent chaque année pour venir se reproduire chez nous. Une animation conçue par Martinets Sans Frontières.

Dans le cadre du Salon "Les Oiseaux des Jardins" organisé par la LRBPO en collaboration avec la Ville de Gembloux.
Place Arthur Lacroix, 5030 Gembloux.

Programme complet ici: https://protectiondesoiseaux.be/index.php/programme/.

 

Samedi 7 mars

Gembloux
Conférence : « Les Martinets » par Martine Wauters.

Salon LRBPO

Dans le cadre du Salon "Les Oiseaux des Jardins" organisé par la LRBPO en collaboration avec la Ville de Gembloux.

Heure: 12h20.
Adresse: Place Arthur Lacroix, 5030 Gembloux.

Programme complet ici: https://protectiondesoiseaux.be/index.php/programme/.

 

 

22 avril

Enghien

REPORTEE POUR CAUSE DE CORONAVIRUS

Conférence (les détails suivront) de 20 à 22h.

Org: Ville d'Enghien.

 

1er mai
Anderlecht

REPORTE POUR CAUSE DE CORONAVIRUS

"Premier mai, premier martinet?"
Promenade "1er mai, 1er martinet?" autour de l'étang de Neerpede.

122408383_o

 

A Bruxelles, les premiers martinets nicheurs nous reviennent entre la mi-avril et début mai, en fonction des conditions climatiques. Un adage dit d'ailleurs "1er mai, 1er martinet". Chaque année, c'est souvent à Neerpede que j'observe "mes" premiers martinets de la saison, qui trouvent, au-dessus des étangs, les nombreux insectes nécessaires pour les requinquer après (ou pendant) leur migration de 7.000 à 10.000 km.

Je vous propose donc de m'accompagner pour une balade tranquille autour de l'étang, émaillée de petits récits sur la vie étonnante du martinet. En fonction de la météo et du nombre d'oiseaux présents, nous ferons peut-être un petit crochet en bordure du Pajottenland.

Si les martinets sont présents, vous pourrez partager ce qu'un ami des martinets a surnommé "l'apodophorie" (la joie de voir "vos premiers martinets de l'année")!

Selon la météo, peut-être aurez-vous la chance d'en voir une centaine chasser au-dessus de vos têtes, peut-être seulement un petit groupe. Si les martinets ne sont pas encore au rendez-vous, nous observerons les Hirondelles rustiques et de fenêtre et, à défaut, les oiseaux d'eau (grèbes, fuligules,...).

Infos pratiques:

Rv à 19h devant la Maison verte et bleue, .
La promenade se terminera vers 21h mais, comme l'activité des martinets et autres espèces précitées varie au fil de la soirée et en fonction de la météo, les personnes qui le souhaitent pourront ensuite rester avec nous au bord de l'étang pour poursuivre les observations selon leurs disponibilités, éventuellement jusqu'à la tombée de la nuit.

Réservations et contact pour plus d'infos: martinets@natagora.be
(En réservant, vous serez avertis de tout changement éventuel de dernière minute (en fonction de la météo, des martinets,...)

Vu le succès de la dernière édition, il est très vivement conseillé de réserver! Nous vous demandons toutefois de nous avertir sans tarder si vous devez finalement annuler votre participation, par respect pour les organisateurs et les autres participants.

Organisation: groupe de travail "martinets" de Natagora.
En partenariat avec la Maison verte et bleue (MVB).

 

20-22 mai:
Ségovie
Conférence internationale sur les martinets.

REPORTEE A MAI 2021 POUR CAUSE DE CORONAVIRUS

index

 

 

Samedi 6 juin

Conférence interactive

REPORTEE A 2021 POUR CAUSE DE CORONAVIRUS

Cabanature1

 

Dans le cadre enchanteur et convivial des conférences interactives de la Cabanature, qui ont toujours lieu le samedi matin, nous partirons à la découverte du monde fascinant des martinets (et des hirondelles): biologie, comportement, menaces, actions de protection.

Horaire: de 9h30 à 12h.

Adresse: 44 rue de la Limite, 1341 Céroux-Mousty (proximité gare de Céroux-Mousty).
Inscriptions (indispensable!) et renseignements : Françoise Baus (bausfrancoise@gmail.com, tél 0479 890 823).

 



Posté par Martine W à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


07 novembre 2019

ONVA : de la certification EMAS à l’accueil des martinets

Logo emas ONVA             ONVA_RJV

 

 

LOffice national des vacances annuelles (ONVA) est une institution publique de sécurité sociale chargée de gérer et contrôler le secteur des vacances annuelles des ouvriers et des artistes en Belgique.

Une des valeurs défendues par cette institution est d’apporter sa contribution à une société durable. En 2017, l’ONVA a ainsi décidé de se lancer dans une démarche EMAS (Eco-Management and Audit Scheme), à savoir de mettre en œuvre un système de management environnemental conformément aux exigences européennes. Le 17 décembre 2018, l’ONVA a obtenu son enregistrement. L’obtention de cet enregistrement n’est pas une fin en soi, mais le début d’une gestion professionnelle et approfondie de l’environnement.

Dans sa déclaration environnementale initiale, parue en 2018, l’ONVA a prévu une série de mesures, dont le placement de nichoirs dans le bâtiment de son siège, en plein centre historique de Bruxelles (bâtiment « Chambon »).

Pour ce faire, Jérôme DUHAMEL (entre autres) Coordinateur EMAS-DD-PEB-mobilité, a contacté  Natagora dès l’été 2018. Après plusieurs réunions et visites sur place, un ensemble de 12 nichoirs à martinets a été installé au 6è étage, le 22 mai 2019.

IMG_0001    IMG_0002
(© M. Wauters
)

 

Ces nichoirs ont été fabriqués et placés par une entreprise de travail adapté, la Ferme Nos Pilifs, partenaire fidèle du GT Martinets de Natagora. Il s’agit d’un bloc de 2 x 6 nichoirs.  Ils ont la particularité d’être placés dans un espace technique, à l’arrière de ce qui ressemble fort aux abat-sons d’églises, s’inspirant des nombreux projets similaires menés à bien au Royaume-Uni par l’association Action for Swifts. Ce choix d’aménagement discret est entre autres lié au caractère historique du bâtiment (conçu fin des années 40, début des années 50 par l’architecte Alfred Chambon).

DSC04657

DSC04680

  DSC04663

(© M. Wauters)

 

Vu leur emplacement, il est prévu de signaler leur présence aux martinets par un système de « repasse » (diffusion de cris de martinets à plusieurs moments clés de la journée pendant la période où les martinets prénicheurs cherchent des cavités de nidification disponibles).

 

Communication interne

Début juin 2019, le personnel a été informé de ce projet par une communication intranet sur les martinets, le placement des nichoirs et la Journée mondiale des martinets.

Pour poursuivre cette dynamique, la direction vient d’approuver l’organisation d’un atelier à destination du personnel en juin 2020, à l’occasion de la 2è Journée mondiale.

 

Communication externe

Le placement de nichoirs est évoqué sur le site de l’ONVA non seulement dans la déclaration environnementale initiale précitée, mais aussi dans le rapport annuel 2018 de l’institution.

De plus, Jérôme DUHAMEL a profité d’une rencontre nationale annuelle des organisations EMAS, début octobre, pour évoquer cette réalisation.

DSC07560
Jérôme Duhamel, un fonctionnaire passionné. (© M. Wauters)

 

Enfin, l’ONVA est nominée aux « European EMAS Awards » de la Commission européenne, la récompense européenne la plus prestigieuse en matière de gestion environnementale. La remise des prix aura lieu le 25 novembre 2019 à Bilbao.

 

Espérons que ce projet inspire d’autres entreprises, par exemple des sociétés qui sont aussi dans une démarche environnementale comme EMAS, et que les institutions européennes soutiendront ainsi de tels projets.

 

DSC04676

Vue depuis l'extérieur (© M. Wauters)

 

 

 

30 avril 2019

Journée mondiale: appel aux dons

 

JM_Appel aux dons

Le vendredi 7 juin prochain se tiendra la première Journée mondiale des martinets (JMM), à l'initiative de Martinets Sans Frontières. Tous les amis de toutes les espèces de martinets du monde sont invités à organiser des activités de petite ou grande ampleur autour des martinets ce jour là.

 

A Bruxelles, nous souhaitons organiser un événement majeur pour marquer le coup de cette première édition, en partenariat avec plusieurs associations. Mais cela a un coût! Assurances, frais de dossier, communication,...

Nous faisons donc appel à votre générosité : aidez-nous à financer cette journée!
Tout petit geste nous sera précieux.

 

Rappel de nos coordonnées bancaires:

Martinets Sans Frontières

Suite à une tentative de piratage de notre compte, nous vous demandons de nous contacter par commentaire à ce message et nous vous communiquerons ces détails.

PayPal : paypal.me/swiftswithoutfront

Communication libre: "Don JMM 2019".

 

Toute entrée supplémentaire ira au financement d'actions de protection des martinets en Tanzanie.

 

Merci d'avance!

 

 

 

 

27 février 2019

Toverfluit: nouvelles de la plus grosse colonie bruxelloise

DSC02911
© M. Wauters

 

Depuis 2011, je suis, de plus en plus attentivement, la plus grosse colonie de martinets de Bruxelles, située sur le campus scolaire "Toverfluit". Depuis 2016, à la faveur d'un projet soutenu par l'administration régionale de l'environnement, Bruxelles Environnement, une équipe de 10 à 20 volontaires de Natagora m'aide à suivre les 251 cavités disponibles sur ce site. Au fil des saisons, les méthodes de recensement et la connaissance de cette colonie fascinante peuvent ainsi s'affiner et nous donner une indication intéressante sur l'évolution d'une population locale. (Pour une description de la colonie et l'analyse des premiers recensements, voir l'article déjà paru sur ce blog en cliquant ici)

 

DSC02803© M. Wauters

 

 

En début de saison 2018, nombreux sont ceux qui se sont inquiétés de signaux alarmants que nous envoyaient les conditions climatiques tout au long de la route migratoire empruntée chaque année par des millions de martinets et hirondelles européens :

- tout d'abord, le début de la saison des pluies a accusé un retard de 2 mois dans la zone d'Afrique où ces insectivores font habituellement le plein de termites ailées (gorgées de calories et de protéines) avant d'entreprendre la longue traversée du Sahara. Or, les termites ailées ne sortent du sol pour essaimer qu'au moment où ce dernier se gorge des premières pluies (sources: divers ornithologues et scientifiques de Côte d'Ivoire, Bénin, Ghana et Libéria).

- ensuite des tempêtes "exceptionnelles" ont été enregistrées au-dessus du Sahara (sources: NASA, Nature Today). Pas moins de 1800 km de désert à franchir sans insectes pour se ravitailler, cela représente déjà une sérieuse épreuve, mais avec ces tempêtes en plus...

- enfin, des pluies violentes et glaciales se sont abattues dans le Sud de l'Espagne.

Dans les semaines qui ont suivi, des échos très divers nous sont parvenus des quatre coins d'Europe: retard dans les retours au nid chez certains, aucun changement visible chez d'autres, ou encore taux d'occupation similaire mais constat de remplacement de couples "historiques" par de nouveaux occupants,...

 

A Bruxelles, les volontaires du GT Martinets participant au recensement annuel 2018 étaient donc très curieux de voir ce que nous "diraient" les chiffres de la "colonie Toverfluit".

Et ils se sont avérés assez interpelants : nombre de nids occupés quasi identique (58 en 2018, pour 57 en 2017)... mais pas les mêmes : 23 désertés, 25 nouveaux! D'où l'intérêt d'un suivi détaillé à long terme!

 

Autres constats :

- la façade la plus occupée jusqu'ici (Ca) continue à exercer une forte attraction sur les martinets en quête de cavité, malgré son orientation a priori moins favorable que d'autres (Sud-Ouest).

- la colonisation de la façade qui venait en 2è position les années précédentes a aussi bien progressé.

Donc, comme dans d'autres colonies (dans d'autres villes et d'autres pays), les jeunes, même s'ils ont l'embarras du choix, privilégient la proximité d'un maximum de cavités déjà occupées.

- un couple de Mésanges charbonnières a niché dans une cavité de la façade Db (n°35).

- alors que les Moineaux domestiques avaient entièrement déserté le site, après avoir niché dans les trous de ventilation de l'athénée, plusieurs individus ont été observés durant les recensements de 2018, mais uniquement se nourrissant au sol, au pied de buissons.

 

Dans les tableaux ci-dessous, vous pouvez observer l'évolution de la colonie depuis 2016 :

Diapositive5

Diapositive6

Diapositive7

Diapositive8

 

 

DSC02794 DSC02907

Assis ou debout: chacun sa méthode, avec 2 points communs:
bonne humeur... mais concentration! (© M. Wauters)

 

 

DSC02919

Nouveauté en 2018: le suivi de la façade Aa.
Tous ces arbres proches de la façade sont a priori défavorables à la nidification des martinets,
mais il s'est avéré que cette façade abritait plusieurs couples nicheurs! (© M. Wauters)
________________________________________________________________________________

 

Communication

Lorsque j'ai découvert cette colonie, le personnel de l'école ignorait la présence des martinets, malgré les ballets aériens parfois très exubérants de bandes d'immatures. Depuis, d'année en année, ces recensements collectifs suscitent de plus en plus la curiosité des élèves, du personnel et des parents. Au printemps, j'ai même eu l'occasion de participer à un cours de biologie pour parler des martinets de l'école... et du monde. Ensuite, lors d'une des séances de recensement estival dans la cour de l'école primaire, des enfants sont venus partager avec enthousiasme leurs observations d'oiseaux, mais aussi d'insectes (pour entendre un extrait sonore savoureux de cet épisode, cliquez ici). Outre l'intérêt scientifique que présente le suivi à long terme d'une telle colonie, ces recensements constituent donc un outil pédagogique précieux.

 

DSC02795

Autre nouveauté en 2018: quelques petites actions d'information et de sensibilisation,
fort appréciées par les élèves, leurs enseignants et leurs parents (© M. Wauters)
_________________________________________________________________________

 

 

 

En 2018, grâce à l'appui des départements Etudes et Communication de Natagora, nos recensements ont par ailleurs fait l'objet d'un reportage radio sur la RTBF, suivi d'un article sur le site internet de la chaîne, que vous pouvez encore consulter en cliquant ici. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir la journaliste, Barbara Boulet, en plein enregistrement des rondes sonores de martinets immatures:

 

DSC02797
© M. Wauters

 

 

 

 

 

Remerciements

 

L'équipe des recenseurs bénévoles de 2018 était composée de : Alain Boeckx, Silvana Casella, Véronique Daems, André Delier, Romain Dumont de Chassart, Erik Etienne, Véronique Gautier, Yves Gautier, Aurore et Florine Huygens, Michel Janssens, Sébastien Mercier, Geneviève Nys, Alain Paquet, Bernard Pasau, Mark Pearse, Elizabeth Thornburn et moi-même. Un grand merci à tous!

 

Nos remerciements vont aussi à l'équipe du Campus Toverfluit pour son accueil.

 

Enfin, un merci tout particulier à Sébastien Mercier pour son aide inestimable au traitement des données 2018.

 

 

A vos agendas!

En juin 2019, de nouveaux recensements sont programmés, durant la semaine du 20 au 28 juin. Cette fois, l'athénée a même accepté que nous organisions une séance en soirée.

 

Vous voulez nous aider? Envoyez-nous un message à l'adresse martinets@natagora.be ou gtmartinets@gmail.com et nous vous communiquerons les dates et modalités pratiques.

Vue aérienne du Campus Toverfluit

 

 

 

 

 

07 janvier 2019

Agenda 2019

DSC02987-e1546787962202-1024x636
                      Deeeeemandez le programme !

J'ai le plaisir de vous présenter l'agenda des activités programmées en 2019.
Bloquez ces dates dès à présent dans vos agendas!

J'attire d'ores et déjà votre attention sur un événement majeur prévu pour le 7 juin !

D'autres événements seront ajoutés ultérieurement, cet agenda 2019 sera donc mis à jour régulièrement. (Dernière mise à jour: le 19/05/19).

Je vous invite donc à consulter régulièrement cet article via la catégorie "agenda" de ce blog (colonne de droite de la page d'accueil): je communique parfois des infos partielles, pour que vous puissiez déjà bloquer les dates dans vos agendas, les détails suivront progressivement.

Vous souhaitez organiser une activité (conférence grand public/pour un public spécialisé, promenade guidée en juin ou début juillet, animation pour enfants, stand info dans le cadre d'un événement,...) en l'honneur des martinets dans votre commune, quartier, institution ou association? N'hésitez pas à me contacter (gtmartinets(AT)gmail.com)!

 

Prochains événements

 

 

 

FESTIVAL SWIFTS & FUN

 

DSC02872-1024x768  DSC02769-1024x768

 

Aux 4 coins du monde,  les amis des martinets se mobilisent simultanément pour partager leur passion.  Le but est de renforcer les liens et l'entraide au sein du réseau international de défenseurs des martinets, le sentiment d'appartenance à un réseau composé de nombreuses personnes et associations, dans de nombreux pays, ce qui représente de nombreuses idées, de nombreux projets, de nombreux événénements et activités qui ont un dénominateur commun: accroître la sensibilisation à la présence des martinets dans les bâtiments, diffuser l'information sur les bonnes pratiques permettant de préserver les colonies pendant les travaux d'entretien ou de rénovation, mais aussi dans les modes de construction actuels, impliquer les propriétaires des bâtiments, les entrepreneurs, les institutions et les associations, et surtout les populations locales. Parallèlement, cet événement commun, fédérateur, pourrait susciter l'intérêt des médias, et donc renforcer l'impact de notre communication. Le tout, pour une meilleure protection des martinets.

 

Cette année encore le Festival & Monumenti Vivi se sont associés à Martinets Sans Frontières pour l'organisation de ce festival international.

 

Vous voulez accueillir une activité « martinets » dans les prochains mois ou nous demander des conseils ? Et/ou rejoindre le GT Martinets pour aider à protéger cet oiseau fabuleux ? Contactez-nous (martinets@natagora.be)!

 

 

Anderlecht (Neerpede)

SOUS RESERVE DE CONFIRMATION (contact: gtmartinets@gmail.com)

Glace

"Martinets, hirondelles & Crème glacée"

15-16h30

Dans le cadre du festival international "Swifts&Fun", le GT Martinets emmène petits et grands à la découverte des martinets, mais aussi des hirondelles, aux portes du Pajottenland.

Au grand étang de Neerpede, s'il fait chaud, vous pouvez observer un spectacle étonnant: des Martinets noirs et Hirondelles rustiques et de fenêtre buvant en volant au ras des flots! Les enfants sont les bienvenus, pensez à prendre un goûter et à boire! En fonction de la météo et donc du degré d'activité de ces oiseaux, nous ferons peut-être un petit tour dans le Pajottenland voisin.

Cerise sur le gâteau: un glacier artisanal apportera une touche estivale supplémentaire, puisque le martinet est un symbole de l'été (d'où l'importance de vous inscrire, pour des raisons d'organisation)!

Rv devant la Maison verte et bleue, .
Réservation souhaitée à l'adresse suivante: martinets@natagora.be

 

20h-21h30

Dans le cadre du festival international "Swifts&Fun", le GT Martinets vous emmène pour une balade tranquille à la découverte des martinets, mais aussi des hirondelles, aux portes du Pajottenland.

Au grand étang de Neerpede, les Martinets noirs se livrent à un beau "show aérien" avant de partir dormir en volant à 3000m d'altitude! C'est aussi un bon endroit pour observer des Hirondelles rustiques et de fenêtre, mais aussi divers oiseaux d'eau.

En fonction de la météo et donc du degré d'activité de ces oiseaux, nous ferons peut-être un petit tour dans le Pajottenland voisin. La météo conditionnera peut-être aussi la longueur de la balade.

Cerise sur le gâteau: sauf si le nombre d'inscriptions est insuffisant, nous demanderons à un glacier de venir apporter une touche estivale supplémentaire, puisque le martinet est un symbole de l'été (d'où l'importance de vous inscrire, pour des raisons d'organisation)!

Rv devant la Maison verte et bleue, .
Réservation souhaitée à l'adresse suivante: martinets@natagora.be

 

Vendredi 5 juillet

ANNULE

Liège

Balade quizz.

Rv à 20h quai du Condroz 21
4020 Liège

Réservations: poyette76@hotmail.com

36769276_2050980241828798_2683637669828755456_n

 

Zondag 14 juli 2019
Groenendaal

Lezing over Gierzwaluwen door Louis-Philippe Arnhem.

van 11u00 tot 17u00

Afspraakplaats:

Bosmuseum Jan van Ruusbroec
Duboislaan 2, 1560 Hoeilaart

Mede-organisatoren:
Natuurpunt CVN
Natuurgroepering Zoniënwoud vzw
Agentschap voor Natuur en Bos Groenendaal

In samenwerking met Natuurpunt Brussel & Natuurpunt Druivenstreek.

11-13u.

Inschrijivingen: Lize Paesen
0493 11 96 65

 

Evénements passés :

Vrijdag 8 februari
Vendredi 8 février

dewildestad-dvd

Filmvertoning 'De Wilde Stad' door Natuurpunt Brussel.
(With English subtiles)

Natuurspektakel in een stad, jazeker. In deze film zien we wat er allemaal gebeurt in Amsterdam (o.a. gierzwaluwen!).

Zou het er in Brussel ook zo aan toe gaan?

Voor de film stellen we kort de werking van Natuurpunt Brussel voor.
Nadien bieden we je een drankje aan. Wil je graag ook iets doen voor de natuur, kom dan zeker een babbeltje slaan met ons.

Praktische info:
19u30 tot 22u30
Gemeenschapscentrum De Markten: Achterzolder
Oude Graanmarkt 5, 1000 Brussel

Contact voor meer info:
Wim Veys
Natuurpunt Brussel
wim_veys@hotmail.com

 

 

Mercredi 20 février
Laeken (Bruxelles)

TIVOLI - Affiche Jpeg-1

 De 15h à 21h:

Stand "martinets" (information, exposition et animation pour enfants) à la fête de quartier "Tivoli GreenCity", un quartier durable auquel le GT Martinets contribue activement depuis les tous débuts du projet avec, comme résultat concret, l'implantation (entre autres) de briques-nichoirs à martinets dans les façades de plusieurs bâtiments.

L'occasion, aussi, de visiter ce nouveau quartier, situé entre la rue de Molenbeek et la rue Claessens.

Notre stand sera situé en plein centre du quartier, dont voici le plan:

TIVOLI - Plan

Cet événement gratuit donnera l’occasion à tous les habitants et les commerçants de Laeken, actuels et futurs, de s’approprier pleinement ces nouveaux lieux et de rencontrer les acteurs locaux. Au programme : divers ateliers ludiques et participatifs tels que grimage, Hip-hop et cirque, déambulation lumineuse mettant en valeur l’architecture du lieu… Mais aussi une chorale locale, une fanfare d’enfants, un spectacle de feu… Et, pour finir en beauté, le DJ « Deyei Pituto » animera la soirée au son de ses rythmes endiablés. »

Rendez-vous sur la place située au milieu du nouveau quartier (Tivoli GreenCity se trouve entre la rue de Tivoli, la rue de Molenbeek, la rue Dieudonné Lefèvre et la rue Claessens, cf plan ci-dessus). Le GT Martinets occupera une double tonnelle située à droite des arbres en venant de la rue de Molenbeek (n° C4).

 

Samedi 27 & dimanche 28 avril

Anderlecht (Bruxelles)

Stand "martinets" aux portes ouvertes du Centre pour la revalidation de la faune sauvage de Bruxelles Capitale.

DSC02277-1024x768

Comme chaque année, le GT Martinets sera présent aux portes ouvertes du Centre de revalidation de la faune sauvage de la LRBPO: infos sur les méthodes correctes de revalidation des martinets, infos sur les moeurs étonnantes de cet oiseau, aménagements possibles pour le protéger, exposition de nichoirs, bricolages pour enfants,...

Le tout, dans une ambiance bon enfant comme d'habitude, ce sera aussi l'occasion pour vous de visiter le centre de revalidation, l'expo photo, d'autres stands et animations, la boutique de la Ligue (livres, nichoirs etc). Petite restauration aussi possible.

N'oubliez pas d'observer les nichoirs à martinets placés sous la corniche du bâtiment! Plusieurs sont occupés depuis des années!

Infos pratiques:
Rue de Veeweyde 43 à Anderlecht.
De 10 à 17h.

Plus de détails sur le site des organisateurs, en cliquant ici.

 

Mercredi 1er mai
Neerpede (Anderlecht)
Promenade "1er mai, 1er martinet?" autour de l'étang de Neerpede.

COMPLET !!!!

DSC02090-1024x768

A Bruxelles, les premiers martinets nicheurs nous reviennent entre la mi-avril et début mai, en fonction des conditions climatiques. Un adage dit d'ailleurs "1er mai, 1er martinet". Chaque année, c'est souvent à Neerpede que j'observe "mes" premiers martinets de la saison, qui trouvent, au-dessus des étangs, les nombreux insectes nécessaires pour les requinquer après (ou pendant) leur migration de 7.000 à 10.000 km.

Je vous propose donc de m'accompagner pour une balade tranquille autour de l'étang, émaillée de petits récits sur la vie étonnante du martinet. En fonction de la météo et du nombre d'oiseaux présents, nous ferons peut-être un petit crochet en bordure du Pajottenland.

Si les martinets sont présents, vous pourrez partager ce qu'un ami des martinets a surnommé "l'apodophorie" (la joie de voir "vos premiers martinets de l'année")!

Selon la météo, peut-être aurez-vous la chance d'en voir une centaine chasser au-dessus de vos têtes, peut-être seulement un petit groupe. Si les martinets ne sont pas encore au rendez-vous, nous observerons les Hirondelles rustiques et de fenêtre et, à défaut, les oiseaux d'eau (grèbes, fuligules,...).

Infos pratiques:

Rv à 19h devant la Maison verte et bleue, .
La promenade se terminera vers 20h30 mais, comme l'activité des martinets et autres espèces précitées varie au fil de la soirée, les personnes qui le souhaitent pourront ensuite rester avec nous au bord de l'étang pour poursuivre les observations en fonction de leurs disponibilités, éventuellement jusqu'à la tombée de la nuit.

Réservations et contact pour plus d'infos: biodiv.apus@gmail.com
(En réservant, vous serez avertis de tout changement éventuel de dernière minute (en fonction de la météo, des martinets,...)

Organisation: groupe de travail "martinets" de Natagora, en partenariat avec la Maison verte et bleue et Bruxelles Nature.

 

 

Zaterdag 4 mei
Neerpede (Anderlecht)
Gierzwaluwwandeling

IMG_0804 Féchy

Eind april, begin mei is het weer zover: onze zomerse gasten de gierzwaluwen komen weer aan in Brussel. Na hun tocht van zeven tot wel 10000 kilometer hebben ze wel honger gekregen. De vijvers van Neerpede, met alle insecten die er boven vliegen, is een welkome stop om hun buik te vullen. Daarna trekken sommige vogels nog wat verder. Ander blijven in Brussel en zoeken ieder hetzelfde nest terug op. Slechts drie maanden later, halfweg juli, vertrekken ze weer naar het zuiden.

We nemen jullie mee voor een wandeling rond de vijver en hopen jullie te kunnen 'besmetten' met  "apodophoria" (het geluksgevoel wanneer je je eerste gierzwaluwen van het jaar ziet). Als het weer goed mee zit kun je er wel honderd boven de vijvers zien jagen.

We vertellen jullie allerlei weetjes over deze fascinerende luchtacrobaten.
Als het weer heel erg tegenzit en de gierzwaluwen het laten afweten zijn er nog genoeg andere vogels die kunnen gezien worden: boerenzwaluwen, huiszwaluwen, watervogels,...
Dit is ook een gelengenheid om van een stukje Pajottenlandslandschap te genieten.

Afspraak om 19u voor het Blauw en groen Huis, Ketelstraat 1A - 1070 Anderlecht.
De wandeling is officieel tot ongeveer 20u30 maar, aangezien de weeromstandigheden een invloed hebben over hoe actief en aanwezig gierzwaluwen en de andere boven vermelde soorten zijn, kunnen de deelnemers die het wensen nog met ons aan de vijver langer blijven, ev. tot het nacht wordt.

Reservatie en contact voor meer info: biodiv.apus@gmail.com
(Het is aangeraden van te reserveren, om verwittigd te worden indien er late veranderingen zijn (weeromstandigheden, gierzwaluwen,...).

Organisatie: Gierzwaluwenwerkgroep van Natuurpunt Brussel, in partenarschap met het Blauw en groen Huis.

 

Dimanche 12 mai

Woluwé-Saint-Pierre et Etterbeek (Bruxelles)

Savethedate_tervuren

Fête de l'avenue de Tervuren

Dimanche 12 mai, les communes de Woluwe-Saint-Pierre et Etterbeek organisent la 22ème édition de la fête de l’avenue de Tervuren. Plus de 3kms d’échoppes de commerçants, de brocanteurs, d’associations et d’animations vous attendent entre le Cinquantenaire et le Chien Vert. Cette année, le GT Martinets sera de la partie de 10h à 18h, au sein du « Village du développement durable »:

Nos amis les martinets n'ont pas besoin de pistes cyclables, ni de système signalétique. Par contre, ils doivent obéir aux contraintes atmosphériques, alors que nos cyclistes bravent la drache nationale. Et ceux qui aiment enfourcher les deux roues trouveront de quoi se rassasier à chaque coin de rue, tandis que les martinets doivent parfois couvrir des centaines de kilomètres pour faire leur stock d'insectes (contraintes météo). Mais le point le plus sensible concerne leur reproduction qui dépend de notre comportement. Les maisons de nos villes et villages ont toujours offert des cavités qu'ils exploitent le temps d'assurer une nouvelle génération. Nos habitats deviennent ainsi de plus en plus hermétiques (maisons passives) et les cavités disparaissent. Notre groupe - le GT Martinets - s'engage donc à leur offrir des cavités artificielles (nichoirs). Prenez donc votre vélo et sillonnez les quartiers de Bruxelles de mi-mai à mi-août. En attendant, bienvenue à notre stand!

Contact pour plus d'informations: Yves GAUTIER (GT Martinets)
Tél : 0479603762 - Email : yvga@gmx.com

 

Jeudi 16 mai

Visé

Conférence

de 19:30 à 21:30

Le martinet noir, grand migrateur, cohabite avec l'homme depuis des siècles. Il reste cependant méconnu. Son avenir est aujourd'hui menacé, notamment par l'évolution des bâtiments.

Richement illustrée, cette conférence vous fera découvrir les facultés étonnantes et la biologie passionnante de cet oiseau. Vous apprendrez quels moyens sont mis en oeuvre pour le protéger et comment y apporter votre contribution. Un exemple visétois sera présenté.

Un stand proposera différents modèles de nichoirs et des livres de référence.

Adresse:
Salle des tréteaux, 1er étage
Rue de la Chinstrée, 2 A
4600 Visé
Contact pour plus d'informations:
Laetitia Poelmans (Service Environnement)
Tél : 04 374 84 93 - Email : laetitia.poelmans@vise.be

Inscription obligatoire, par téléphone ou par email!

 

 

 

Dimanche 2 juin

 

Ploegsteert

 

DSC02701

 

09H30, rendez-vous sur le parking de la RNOP (Réserve Naturelle et Ornithologique de PLOEGSTEERT) la visite mensuelle sera sur le thème des hirondelles et martinets. Visite mensuelle à la RNOP RV à 09H30 au parking de la réserve (http://www.lys-nature.dafun.com/page106.html) C'est gratuit et ouvert à toutes et tous, quelque soit le niveau, même pour l'initiation. Cette activité est accessible aux personnes à mobilité réduite* et les enfants sont bien entendus admis mais pas les chiens.

 

*Contact : windels.martin@gmail.com

 

 

 

Vendredi 7 juin

 

Journée mondiale des martinets

 

logo_journee_mondiale_des_martinets

 

 

 

Le 7 juin 2019 aura lieu la première Journée mondiale des Martinets!
Pour plus d'informations, voir le site internet de la Journée mondiale des martinets.

 

Ceci est une initiative de Martinets Sans Frontières!

 

 

 

A Bruxelles, Martinets Sans Frontières accueille plusieurs partenaires au Cinquantenaire, devant une des principales colonies de martinets de la Région bruxelloise.

 

 

 

De 12 à 18h, venez observer et aider à recenser cette colonie, mais aussi rencontrer les acteurs de la protection des martinets:

 

- Martinets Sans Frontières,

 

- Natagora (GT Martinets, Département Etudes et Aves Bruxelles),

 

- Natuurpunt Brussel,

 

- la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux (LRBPO),

 

- Bruxelles Environnement (Département biodiversité),

 

JMDM

 

 

 

De 18 à 21h: observation et recensement de la colonie locale.

 

 

Vendredi 21 juin

19h-21h

Jette

Soirée "Swifts & Fun" : ANNULE, REPORTE A SEPTEMBRE

Documentaires, apéro, stands et promenade

DSC02869

 

18h45: accueil

19h: projection du documentaire anglais "Devil Birds, la vie du Martinet noir" (Derek Bromhall, VF)
(Inscription obligatoire, pour mieux vous accueillir)

19h30-21h: "apéro martinets" avec stands info
(Entrée libre)

20h15: départ de la balade dans le quartier.
(Inscription obligatoire, pour mieux vous accueillir)

Adresse du jour:

Rue du Saule 1
(Ecole Van Asbroeck & Académie de musique)
1090 Jette

Cette activité est organisée en partenariat avec la Commune de Jette.

Détails pratiques et inscriptions:
Coralie Meeus, écoconseillère
Service du Développement durable
ddo@jette.irisnet.be

 

 

Dimanche 30 juin

 

27 décembre 2018

Visé : 30 nouveaux « lofts avec vue » pour les martinets

 q_DSC05184
© M. Wauters

 

Un nouvel aménagement ambitieux vient clôturer en beauté une année 2018 fort riche en mesures de protection des martinets de Belgique. Une fois encore, la bonne coopération et coordination entre tous les acteurs du projet a été la clé de ce succès. Autre fait intéressant : la législation environnementale et sa mise en pratique sont aussi illustrés dans le processus décrit ci-dessous. (Article mis à jour le 28/06/19)

 

 

Genèse du projet

WP_20170725_12_27_52_Pro2 WP_20170725_12_22_13_Pro
© Cl. Puts

 

Le "Moulin Bruyère" de Visé (sur la rive gauche de la Meuse) était désaffecté depuis une vingtaine d’années. Le site de cet ancien moulin à grains est resté à l’abandon jusqu’à ce que deux jeunes entrepreneurs de la région décident de l’acquérir pour le transformer en un ensemble de 12 appartements.

 

En juillet 2017, j’ai été alertée par Claude Puts, chef du service Environnement de la Ville de Visé : tant lui que des ornithologues d’Aves Liège avaient pu observer des martinets tourner autour de l’ancien silo et soupçonnaient la présence de nids dans certains bâtiments.

 

J’ai alors expliqué que l'observation de martinets tournant autour du site était un indice sérieux de la présence de nicheurs et que cela impliquait une réflexion et une préparation bien en amont de tous les travaux. Ceci, afin de trouver une solution pas trop coûteuse, discrète voire esthétique qui permette de préserver ces oiseaux menacés... et protégés par la loi. Je leur donnais aussi des conseils sur le calendrier de démolition, afin de réduire la perturbation autant que possible.

 

En octobre 2017, la Ville rejetait une première demande de permis d’urbanisme, jugée incomplète entre autres parce qu’elle n’intégrait pas la protection des martinets. Elle contactait en outre le DNF (Département de la Nature et des Forêts) au sujet de ces oiseaux. Le DNF est en effet l'autorité régionale responsable de veiller à la bonne application de la Loi sur la Conservation de la Nature (LCN). Ce texte légal, qui applique notamment la « Directive Oiseaux » de l’Union européenne[1], stipule entre autres que nul n’est censé détruire les nids, sauf dérogation accordée par l’autorité compétente.

 

En décembre 2017, le DNF a conditionné l’octroi d’une dérogation à une série de contraintes :

- évaluer le nombre de nids et les localiser,

- intervenir avant le retour des martinets et

- remplacer tout nid détruit par des nids artificiels incrustrés, placés de manière ad hoc.

- placer des nichoirs temporaires si le calendrier des travaux empêchait les martinets de nicher dans leur gîte habituel.

 

En mars 2018, j’ai visité le site en compagnie de M. Puts, des architectes et des entrepreneurs, afin d’évaluer la présence potentielle de nids et de prodiguer des conseils sur les mesures à prendre.

A mon agréable surprise, j’ai été très bien accueillie et mes interlocuteurs ont écouté avec beaucoup d’intérêt.

 

Ensuite, les deux entrepreneurs ont décidé de transformer ces contraintes en atout, mettant beaucoup de soin à :

- échelonner le chantier selon mes conseils (démolition prioritaire, avant la saison de nidification, des bâtiments inappropriés pour les martinets et démantèlement des parties « sensibles » après le départ des oiseaux),

- rechercher les nids selon mes consignes, pendant le démantèlement du silo, allant même jusqu'à se rendre sur place à plusieurs reprises pendant la saison, pour observer les mouvements des martinets autour du site, 

- et... intégrer pas moins de 30 briques-nichoirs (modèle Vivara 90059) aux endroits adéquats de l’ancien silo (façades Nord et Est).

 

Et ce, alors même qu’aucun nid naturel de martinets n’avait été découvert lors du démantèlement du vieux moulin ! De fil en aiguille, ils ont même baptisé la future résidence « Les Martinets » et créé une société immobilière faisant référence à ces oiseaux![2]

 

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_112e5
Photo prise pendant le démantèlement (© sAmH & Marechal Construction)

 

 

 

Mise en œuvre

En novembre 2018, Jochem Kühnen, expert néerlandais de Gierzwaluwbescherming Nederland, dont j’ai déjà décrit les réalisations impressionnantes sur ce blog (voir ici), apportait son assistance à distance, pour que les briques-nichoirs soient placées de manière adéquate.

 

o_DSC05194
Implantation des briques-nichoirs (© M. Wauters)

 

m_DSC05199
Un léger creux dans un coin des briques-nichoirs permettra aux martinets
de pondre leurs oeufs dès leur installation, sans attendre d'avoir
recueilli des matériaux pour construire un nid. (© M. Wauters)

 

l_DSC05185
Cette silhouette d'un Martinet noir taille réelle permet bien de voir
combien cet oiseau est fascinant, puisqu'il est capable d'entrer dans sa cavité
en volant à 60-70 km/h! (© M. Wauters)

 

En décembre 2018, alors que l’intégration des briques-nichoirs se clôturait, j’ai pu visiter le chantier et faire placer, bien en vue sur l’échafaudage, une bâche communiquant aux nombreux passants que le chantier intégrait des gîtes pour martinets avec l’aide de Natagora (GT Martinets). Comme le site est situé au bord d'une promenade très fréquentée, ceci permettra une large diffusion de l'information sur cet aménagement exemplaire.

 

x_DSC05206
© M. Wauters

 

Cerise sur le gâteau : l’entrepreneur et l’architecte se sont tellement pris de passion pour ce projet qu’ils ont assisté à la conférence que je donnais à Liège le 11 décembre et à celle que je donnais le 16 mai 2019 à Visé! Ils sont aussi très intéressés par la mise en place d'un système de repasse (diffusion de cris de martinets) pendant la prochaine saison de nidification des martinets, afin d'accélérer l'adoption de ces "lofts 5 étoiles" par ces migrateurs au long court.

 

DSC07164b

DSC07166b

Mai 2019 : le panneau Résidence Les Martinets" et notre bâche de chantier,
repositionnée en bordure de la promenade, attirent de nombreux regards!

DSC07173

DSC07174

Deux aperçus des façades, où vous pouvez apercevoir les orifices donnant accès aux "cavités 5 étoiles". (© M. Wauters)

 

A terme*, la Ville de Visé projette d’installer un panneau didactique entre la promenade du bord de Meuse et la Résidence « Les Martinets ». Ce panneau sera un moyen formidable de diffuser encore plus « la bonne parole » sur les caractéristiques fascinantes des martinets et sur leur protection!

 

z1_DSC05209  g_DSC05217

a_DSC05222 f_DSC05228
La balade en bord de Meuse, bientôt enrichie par l'observation des martinets?... (© M. Wauters)

 

La situation de la "Résidence Les Martinets" est idéale: un bâtiment élevé situé à côté de la Meuse, où les martinets pourront boire en cas de fortes chaleurs, et aux abords de laquelle ils trouveront facilement des insectes pour se nourrir.

 

Merci à tous les acteurs qui ont contribué à la concrétisation de ce beau projet :

- la Ville de Visé (plus particulièrement Claude Puts et Laeticia Poelmans)

- André Burnel (Aves Liège) (observations de terrain)

- le DNF

- Christophe Maréchal et Pascal Schonbroodt (MarechalConstruction, Maître de l‘Ouvrage)

- Stéphane ADAM (bureau sAmH Architecture, auteur de projet)

- Jochem Kühnen (Gierzaluwbescherming Nederland)

- Edward Mayer (Swift Conservation) et Bill Murrells (Action for Swifts) (confirmation de l'absence de nids lors du démantèlement du silo)

- Le Rotary Club pour le financement du panneau didactique.

Puissent de nombreuses administrations et de nombreux professionnels de la construction et de la rénovation suivre leur exemple !

 

J’invite aussi les ornithologues qui se rendent à la réserve d’Oost-Maarland toute proche à venir observer le site pendant la saison des martinets, pour contribuer au suivi de ce projet fantastique ! (Adresse pour les GPS : rue Basse-Hermalle 29, 4600  Visé).

 

s_DSC05188  r_DSC05186
A gauche: Claude Puts; à droite, Stéphane Adam (© M. Wauters)

Maréchal_Adam    p_DSC05198
Christophe Maréchal (© Stéphane Adam) et Renaud Iacobitti, ouvrier de Maréchal Construction (© M. Wauters)

 

P.S.: Ce projet a été mis à l'honneur sur le blog d'Aves, pôle ornithologique de Natagora, dans un article paru le 18/12/18, que vous pouvez lire en cliquant ici. Merci au Département Etudes d'Aves pour cette belle diffusion de l'information!

 

DSC07148

Le bâtiment est situé en bord de Meuse, juste en face de l'île Robinson...
(© M. Wauters)

DSC07176

... le long de la promenade de bord de Meuse, fréquentée par des miliers de personnes.
(© M. Wauters)

 

*Fin juin 2019, le panneau était inauguré:

Visé_panneau

Inauguration du panneau réalisé par la Ville avec ma collaboration et financé par le Rotary Club.
(© Pierre Neufcour, les superbes photos de martinets sont de Jean-Marie Poncelet et René Dumoulin.
photo du nid: Marcel Jacquat).


[1] Pour la petite histoire, Visé se trouve à une quinzaine de kilomètres de Maastricht, ville où les membres de l'Union européenne ont signé le Traité qui les qui oblige à intégrer la notion de développement durable dans leurs objectifs économiques. Tout un symbole !

 

[2] Signalons par ailleurs que la façade Sud de l’immeuble “silo”, dans sa globalité, ainsi que le versant Sud de ce bâtiment, seront entièrement recouverts de panneaux photovoltaïques, qui fourniront l’électricité aux pompes à chaleur destinées à chauffer les appartements. Et que les eaux pluviales seront infiltrées dans le sol, sous les parkings extérieurs.