Martine(t) News, le blog de SOS Martinets (Belgique)

12 mai 2017

Agenda 2017

Diapositive1

J'ai le plaisir de vous (re)présenter l'agenda des activités que j'organise / auxquelles je participerai en 2017.  Consultez-le de temps en temps: je le compléterai au fur et à mesure que des modalités pratiques et/ou de nouvelles activités s'organisent! (Je classerai/archiverai au fur et à mesure les événements passés en fin d'article)

 

EVENEMENTS A VENIR

Dimanche  4 juin
Parc du Cinquantenaire (Bruxelles)

Festival Nature Ville 2017  Jane Goodall Institute 

A l'occasion de la Fête de l’Environnement, venez au stand du Jane Goodall Institute pour jouer au "Jeu du Martinet" et découvrez ainsi, en vous amusant, le périple incroyable que vit le Martinet noir, tous les ans, pour venir nicher chez nous! (L'horaire de cette activité sera précisé prochainement, vous pouvez aussi consulter le site du JGI: www.janegoodall.be).

Cette année, la Fête de l'Environnement est élargie à un véritable "Festival de l'Environnement".
Pour plus d'infos sur toutes ces activités, voir le site de l'organisateur, Bruxelles Environnement:
http://www.environnement.brussels/news/le-festival-de-lenvironnement-2017-celebre-la-nature-en-ville

 

Dimanche 18 juin
Forest (Bruxelles)

Forest

Mini-conférence sur le martinet et exposition sur la biodiversité citadine suivie d'une promenade guidée ("safari urbain")
- 17h-20h: expo + présentation Ppt sur le martinet (et autres oiseaux des centres urbains), drink offert par la Commune.
- 20h: "safari urbain" à la découverte des martinets et autres oiseaux citadins. Si la météo ne le permet pas, promenade remplacée par une petite conférence.

Adresse: "L'imprimerie", rue de l'imprimerie 5, Forest
Organisation: partenariat entre le GT Martinets et la Commune de Forest.

----------------------------------------

Samedi 24 juin
La Hulpe

Hulpe

En "prologue" à la "Journée des hirondelles et martinets", qui se déroulera de 14 à 18h, nous organisons une promenade matinale "martinets"/"safari urbain". Dans l'après-midi, des animations autour du martinet sont prévues. Détails ci-dessous.
Organisation: La Hulpe Nature, en partenariat avec le GT Martinets.

AfficheA3Hirondelles

FolderA4Hirondelles

 ---------------------------------------

Vendredi 30 juin
(En cas de météo défavorable, activité reportée au samedi 1er juillet)
Etterbeek (Bruxelles)

Diapositive2

Soirée "Martinets et Crème glacée"
A la demande générale, je relance ce qui est désormais devenu un grand classique, dans le cadre du festival international "Swifts&Fun":
Adresse: Cinquantenaire (devant les arcades, côté centre ville)
De 20h30 à 22h: petite présentation "théorique" suivie de l'observation du ballet aériel vespéral spectaculaire d'une colonie majeure de Bruxelles, tout en dégustant une glace artisanale.
Condition essentielle: apportez un siège de jardin/pliable ou un coussin pour vous asseoir par terre!
Organisation: partenariat entre le GT Martinets et la section Aves Bruxelles.

 ----------------------------------------

Zondag 16 juli
8u30

"Stadssafari" rond Jette

logoklein

Met Natuurpunt Brussel.

Afspraak: Mercierplein, voor het station.
(Meer info volgt)

----------------------------------------

Samedi 23 septembre
Braine l'Alleud
Conférence "Martinet noir, entre ciel et pierre" et stand info.
Infos pratiques: à suivre!

 

------------------

EVENEMENTS PASSES

Du 24 mars au 1er mai
Bruxelles
Participation à l'exposition de Natagora Bruxelles, organisée à l'occasion de ses 10 ans.

Bandeau10ans-3

(Le GT Martinet y sera représenté par 2 posters sur les sites de nidification des martinets à Bruxelles et les aménagements réalisés à leur intention)
Adresse: Halles St Géry,
Place Saint Géry 1, 1000 Bruxelles
Entrée gratuite. L'exposition est accessible tous les jours de 10 à 18h (et plus lors d'événements, voir le lien ci-dessous).
Plus d'infos ici: http://www.natagora.be/bruxelles/index.php?id=4066

 ----------------------------------------

Samedi 1er & dimanche 2 avril
Halle
Stand aux portes ouvertes d'Ecoflora, samedi de 10 à 18h, dimanche, de 14 à 18h.

ecoflora

 

WIN_20170401_12_04_53_Pro

(Ecoflora est une jardinerie "bio" qui est aussi l'importateur des nichoirs Schwegler pour la Belgique. Cette jardinerie est partenaire de Natagora, quelques % de chaque vente sontainsi rétrocédé à l'association)
Adresse: Ninoofsesteenweg 671, 1500 Halle
Plus d'infos ici: http://www.ecoflora.be/FR/agenda.aspx

----------------------------------------

Avril (19 & 20/04 + 26 & 27/04 si nécessaire)
Jette (Bruxelles)

DSC01454

Grande opération de placement de nichoirs chez une trentaine d'habitants de la commune de Jette.
Organisation: partenariat entre le GT Martinets, la Commune de Jette et Bruxelles Environnement.

-------------------------------------

Samedi 23 et dimanche 24 avril

Anderlecht (Bruxelles)

logo lrbpo  Slide-site-LRBPO-po-3

Stand "martinets" aux portes ouvertes du Centre pour la revalidation de la faune sauvage de Bruxelles Capitale.
Informations sur le martinet et les manières de l'aider, tant sur le plan des sites de nidification que sur les soins aux martinets malades ou blessés. A certaines heures: animations pour enfants.

Tout au long de ce week-end, les bénévoles de la LRBPO vous feront aussi visiter le centre, ses équipements et ses animations. Animations et restauration également proposés, la boutique sera aussi ouverte pour y faire vos emplettes.

Infos pratiques:
Rue de Veeweyde 43 à Anderlecht.
De 10 à 17h.
http://protectiondesoiseaux.be/index.php/2016/12/15/journees-portes-ouvertes-le-22-23-avril-2017/

--------------------------------------

Lundi 1er mai

"1er mai, 1er martinet"?
Etang de Neerpede.

Neerpede1  Neerpede4

A Bruxelles, les premiers martinets nicheurs nous reviennent entre la mi-avril et début mai, en fonction des conditions climatiques. Un adage dit d'ailleurs "1er mai, 1er martinet". Chaque année, c'est souvent à Neerpede que j'observe "mes" premiers martinets de la saison, qui trouvent, au-dessus des étangs, les nombreux insectes nécessaires pour les requinquer après (ou pendant) leur migration de 7.000 à 10.000 km.

Je vous propose donc de m'accompagner pour une balade tranquille autour de l'étang. Si les martinets sont présents, vous pourrez partager ce qu'un ami des martinets à surnommé "l'apodophorie" (la joie de voir "vos premiers martinets de l'année" !). Selon la météo, peut-être aurez-vous la chance d'en voir une centaine chasser au-dessus de vos têtes, peut-être seulement un petit groupe?

Si les martinets ne sont pas encore au rendez-vous, nous observerons les hirondelles et les oiseaux d'eau (grèbes, fuligules,...).

Infos pratiques:

Rv à 18h30 (nouvelle heure!) au bord du grand étang, en face du Châlet de la Pede (près du rond-point situé à l'angle de la rue de la Pede et de la rue du Lièvre). Nous resterons quelque temps près de ce lieu de rv à observer depuis une zone potentiellement mobile d'une centaine de mètres, puis nous entamerons une balade tranquille autour de l'étang, peut-être aussi (en fonction des observations du jour) ferons-nous un petit crochet pour admirer le paysage du Payottenland voisin de l'étang.
A 20h, certaines personnes nous rejoindront au point de rendez-vous, nous entamerons alors un second tour de l'étang (l'activité des martinets et autres espèces précitées varie au fil de la soirée). En fonction de vos disponibilités, vous êtes libres de nous rejoindre à l'une de ces 2 heures et de rester pour une ou les deux parties de la soirée.
Réservation souhaitée, pour que je puisse vous avertir de tout changement éventuel de dernière minute (en fonction de la météo, des martinets,...)


Contact pour plus d'infos: biodiv.apus@gmail.com
Organisation: groupe de travail "martinets" de Natagora-Aves.

Cette activité est organisée dans le cadre de la Semaine bruxelloise de la nature:
http://bruxellesnature.be/event/semaine-bruxelloise-de-la-nature/

------------------------------------

Woensdag 3 mei
20u

"Apodophoria"? Wadesmada?

logoklein  Neerpede2

 

Wandeling met Natuurpunt Brussel (en gierzwaluwgroep) rond de vijvers van Neerpede.
Meer info op hun website: https://www.natuurpunt.be/agenda/gierzwaluwen-neerpede-22560

---------------------------------------

Dimanche 14 mai
Charleroi

14h30: "Safari urbain à Charleroi": balade sur les martinets, hirondelles, moineaux et autre vie sauvage en ville.

Cette année, Chana (Charleroi Nature) s’associe au réseau Jaquady pour proposer « Hirondelle en Ville ». Ils seront présents à l’Eden, ce dimanche 14 mai dès 10h00, dans le cadre de la journée d’échange du réseau, qui associera différents opérateurs autour du jardinage et de la citoyenneté notamment.

Outre un stand d’information autour des thématiques liées aux volatiles, ils  proposen unte Balade nature à la découverte des martinets, hirondelles, moineaux et autres oiseaux des villes, que je guiderai.

Départ de l’Eden (Centre Culturel Régional de Charleroi) à 14h30.

Partir du Paradis pour découvrir nos amis ailés, voilà une idée qui décolle.

N’oubliez pas de vous inscrire, par mail (chana.elodie@gmail.com) ou au 071/18.10.90.

Charleroi Nature asbl

------------------------------------------------------------

 

Posté par Martine W à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


09 mai 2017

Bruxelles : nouveau nichoir "Made In Pilifs"

 DSC02073  DSC02065

(Photos: © M. Wauters)

 

(Voor info hierover in het nederlands, zie http://natuurpuntbrussel.be/2017/05/19/made-in-brussels/)

 

J'ai le plaisir d'annoncer aux amis bruxellois des martinets qu'un nouveau modèle "fort sympathique" vient de voir le jour: le "modèle Pilifs", écologique, durable, local et... social, conçu en étroite collaboration entre le GT Martinets de Natagora-Aves et la Ferme Nos Pilifs.

Après avoir attentivement pris connaissance de mes explications sur le mode de vie du martinet et ses besoins, ainsi que sur les diverses contraintes techniques et risques liés à certains modèles de nichoirs s'ils sont mal placés, et restant à l'écoute de l'avis des experts "es martinets" de plusieurs pays que j'ai consultés tout au long du processus, Eric Frère, responsable du tout nouvel atelier de menuiserie de la Ferme Nos Pilifs, a conçu ce modèle très joli, mais aussi robuste et durable, en bois Douglas de récupération FSC non traité, et surmonté d'une double toiture en ardoise.

DSC02068 DSC02070

Les tous premiers nichoirs, commandés par la Commune de Jette. (Photos: © M. Wauters)

 

Le toit incliné doublé d'ardoise permet d'éventuellement placer ce modèle sur des façades non surmontées d'une grande corniche, car ce dispositif le protège tant des prédateurs que des intempéries et de la surchauffe. Ceci ne veut pas dire qu'il faut les placer n'importe où ni n'importe comment (voir les explications publiées précédemment sur ce blog).

DSC02164

L'heureux proporiétaire du tout premier nichoir "Pilifs", un habitant de Jette participant à l'opération communale en faveur des martinets, en partenariat avec le GT Martinets de Natagora-Aves. Toutes les personnes qui ont déjà vu ce nichoir ont eu le coup de foudre pour son côté esthétique et fignolé! (© M. Wauters)

 

La Ferme Nos Pilifs est située au Nord de la Région de Bruxelles Capitale, plus précisément à Neder-over-Heembeek, à 2 pas de l'hôpital militaire/centre des brûlés. Depuis sa création en 1984, cette entreprise de travail adapté n'a cessé de se développer et occupe désormais pas moins de 170 personnes, dont 140 handicapées, dans des métiers variés tels que l’atelier bio, les jardiniers, la jardinerie, l’estaminet, l’épicerie et la ferme d’animation. Différentes sections pour une seule idée: l’intégration. Depuis quelques années, elle est aussi réputée pour son expertise en réalisation de divers types de toitures vertes.

Vous y serez accueillis avec une grande gentillesse par tout le personnel.

De plus, depuis toujours, elle attache beaucoup d'importance non seulement au "social", mais aussi à la protection de l'environnement, tant au niveau de sa jardinerie que de ses services de jardinage pour divers particuliers et entreprises, son épicerie, sa consommation d'énergie... Elle détient d'ailleurs toute une série de labels: Entreprise écodynamique, Réseau nature,...

La ferme est en outre située dans un écrin de verdure, avec une petite ferme, à côté de la nouvelle "forêt urbaine", et à 2 pas du canal. Elle est donc un bon endroit de promenade et de détente à 2 pas de la ville!

 

DSC02076

DSC02079  DSC02087

 

DSC02086

DSC02084  DSC02085

Panneaux solaires, transparence de la consommation énergétique, sentier didactique sur les abeilles, hôtel à insectes solitaires sauvages,... Tout est bon pour contribuer à la protection de l'environnement... en y adjoignant un volet didactique! ((Photos: © M. Wauters)

En achetant vos nichoirs à martinets chez eux, vous allierez donc une bonne action pour les martinets à une bonne action sociale... et pour l'environnement, j'espère que vous serez nombreux à leur en acheter, n'hésitez pas à me communiquer des photos des nichoirs placés et de me prévenir quand ils sont occupés!

Contact pour plus d'infos sur ces nichoirs ou sur le nouvel atelier bois en général: atelierbois@pilifs.be.

Vous trouverez aussi d'autres informations praitques (adresse, horaires d'ouverture etc) sur le site des Pilifs:

http://www.fermenospilifs.be

 

Merci à la Commune de Jette de nous avoir fait confiance pour placer les tous premiers nichoris de ce nouveau modèle!

 

 

 

Posté par Martine W à 19:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2017

Jette : une municipalité engagée dans un projet à long terme

DSC01454  DSC02194DSC02059

(Dankzij Natuurpunt Brussel geschikt u nu ook over informatie in het nederlands over dit project:
http://natuurpuntbrussel.be/2017/05/19/succesverhaal-gemeente-jette-en-gierzwaluwen)

 

Depuis 4 ans, la Commune de Jette (Nord-Ouest de Bruxelles) soutient les martinets: cela a commencé par une promenade guidée dans les rues de la commune, en 2013. A l'époque déjà, elle publiait à cette occasion un long article de sensibilisation sur cet oiseau dans le journal communal:
http://www.jette.irisnet.be/fr/pdf/archives-jette-info/archives-2013/jette-info-209.

Puis, en août 2015, elle faisait implanter des nichoirs intégrés à 2 façades rénovées d'une tour située entre deux écoles (voir l'article publié à ce sujet ici). L'occasion, là aussi, de reparler longuement du martinet dans le "Jette Info":
https://www.joomag.com/magazine/jette-info-237/0694999001450858375?page=25
.
Suite à ces travaux, j'avais pu donner des animations pour les élèves des 2 écoles (l'une francophone, l'autre néerlandophone) durant l'année scolaire 2015-2016.

En 2016, ensuite, la Commune lançait une grande opération de communication à la population pour lui offrir des nichoirs à martinets, avec l'aide du groupe de travail "martinets" de Natagora-Aves et de l'administration régionale de l'environnement (Bruxelles Environnement - IBGE) pour le placement, programmé pour le printemps 2017. Après 2 articles dans le journal communal et un stand d'information aux portes ouvertes des serres communales, une promenade "apéro martinets" avait lieu dans les rues du centre de Jette, ainsi qu'une soirée d'information sur le martinet à la bibliothèque communale.

Cette vaste campagne a suscité un formidable engouement, puisque plus d'une trentaine de ménages ont posé leur candidature... de même que plusieurs écoles et crèches, ainsi que des lieux culturels (bibliothèque, centres culturels,...). A un tel point que la Commune a finalement décidé d'étaler le placement sur 2 ans, en reportant au printemps 2018 le placement de batteries de nichoirs dans les écoles et à la bibliothèque, notamment.

En cette fin avril 2017, les 3 partenaires ont procédé au placement de 32 doubles nichoirs (modèle 17 double en béton de bois de Schwegler) et un nichoir simple à double toiture (prototype 100% écologique et social de la Ferme Nos Pilifs) sur une façade dépourvue de corniche mais bien orientée. A cela s'ajoutent:
- la livraison de 4 autres nichoirs simples chez des habitants qui les placeront eux-mêmes sur leur façade arrière (mieux orientée) suivant nos conseils,
- l'ouverture de trous de boulins chez plusieurs particuliers (8 trous au total) et
- la construction prochaine d'une "corniche à martinets" d'une dizaine de "loges" par un habitant motivé par cette campagne.
Cela fera donc des "hôtels 5 étoiles" pour 87 couples de martinets!!!

DSC02216 DSC02223

A gauche: double nichoir Schwegler 17. Placé sous une corniche, il sera à l'abri tant des intempéries et du soleil que des prédateurs; l'emplacement choisi, près du coin de la corniche et d'une descente de gouttière, correspond au type d'endroits que les jeunes martinets "prénicheurs" en quête de cavité explorent souvent. A droite: nichoir en bois imputrescible, FSC et de récupération, double toiture en ardoise pour le protéger des intempéries (comme le rebord, plus petit qu'une corniche, ne le protège pas entièrement des intempéries); toiture inclinée pour faciliter l'écoulement de la pluie et empêcher les prédateurs de s'y poser (je reviendrai sur ce modèle dans un prochain article). Placé au Nord, il ne souffrira pas de surchauffe lors des journées les plus chaudes de juin et début juillet. 
(© M. Wauters)

DSC01961

Couvercle de trou de boulin examiné avant d'être aménagé pour les martinets (© M. Wauters)

 

Dans certaines rues où subsistent des colonies de Moineaux domestiques, ces modèles de nichoirs permettront de soutenir cette autre espèce citadine menacée par les pratiques actuelles de rénovation et construction, qui suppriment tous les trous et fissures du haut des bâtiments. Partout, les nichoirs pourront aussi servir d'abri occasionnel à d'autres espèces (à des mésanges, par exemple), pendant les nuits froides d'hiver, lorsque les martinets seront en Afrique subsaharienne.

DSC02235

 Moineau domestique femelle à Jette (© M. Wauters)

 

Le placement a été effectué par des bénévoles du GT Martinets, grâce à un camion-nacelle de Bruxelles Environnement et avec l'aide de leur personnel hyper motivé, en quatre journées. A d'autres moments, à deux endroits inaccessibles avec le camion, un des bénévoles s'est appuyé sur sa solide expérience de la spéléologie pour installer les nichoirs de manière plus acrobatique... mais néanmoins bien sécurisée! (Reportage photo: © M. Wauters)

DSC02142 DSC02215

DSC01913  DSC02217

DSC02032  DSC01904

DSC01986  DSC02272

 

Partout, nous avons été accueillis avec enthousiasme: chaque jour, l'équipe a pu entamer voire entrecouper sa journée avec du café bien chaud offert par les "nouveaux amis des martinets", plusieurs habitants avaient tenus à être présents pour ne pas manquer le spectacle, et de nombreux riverains et passants ont montré un vif intérêt, tant pour le spectacle de l'installation que pour la cause des martinets... au point de demander à pouvoir, eux aussi, accueillir des nichoirs à martinets dès que la Commune relancerait une opération! Et je pense pouvoir déjà annoncer que la Commune ne va pas s'arrêter en aussi bon chemin, affaire à suivre donc!

Une fois de plus, je retire de cette belle expérience 2 conclusions qui sont devenues un constat systématique avec ce type de projets:

- l'union fait la force
- la nature en ville, c'est bon pour le moral et ça favorise les liens sociaux!

DSC01848  DSC01930

DSC02031

DSC02036  13311501

(Photo ci-dessus à droite (© M. Pearse): alors que nous venions de placer un nichoir chez l'échevine de l'environnement soutenant ce projet, deux martinets sont venus voler plusieurs minutes au-dessus de la rue! De bonne augure?...

 

Merci à tous les participants, notamment :

- pour la Commune, Claire Vandevivere (Echevine de l'Environnement), et Coralie Meeus et Ilse Desmet (service Environnement/Développement durable);

- pour la Région, à Olivier Beck, Didier Noben, Olivier Spitaels, Omar Boulam, Raul Najarro, Sébastien Billon et Benoit Decat;

- pour le groupe Martinets de Natagora-Aves, Jean-Pierre, Mark, Elisabeth, Marie-Christine et Liliane;

- et à tous les habitants qui nous ont acceuillis comme des rois!  ;-)

DSC02052

L'union fait la force!
De gauche à droite: Olivier Beck (IBGE-Biodiversité); Martine Wauters, Mark Pearse et Elisabeth Thornburn (GT Martinet de Natagora-Aves),  Claire Vandevivere (échevine de l'Environnement de Jette), Raul Najarro et Olivier Spitaels (IBGE-Div. Espaces verts).

DSC01842  DSC02284

Omar Boulam et Olivier Spitaels (IBGE-Div. Espaces verts), Jean-Pierre Everts (GT Martinet de Natagora-Aves)
(© M. Wauters)

 

Vu l'engouement suscité et l'enthousiasme des nouveaux "amis des martinets", j'espère pouvoir impliquer chacun dans le recensement des martinets nicheurs en Région bruxelloise, lancé l'an dernier par le département Etudes de Natagora-Aves, en collaboration avec le groupe de travail Martinets, et qui se poursuit cette année! (Pour plus d'infos, voir ici).

 J'espère en tout cas que cet article inspirera d'autres municipalités à suivre cet exemple!

 

21 avril 2017

Migration: Itinéraire d'un Martinet pâle "espagnol"

Alors que la migration du Martinet noir continue à progresser vers ses divers sites de nidification européens et asiatiques, quelques informations intéressantes sur son "cousin", le Martinet pâle, viennent de paraître.

En été 2013, j'avais eu la chance et le privilège d'assister à la capture du tout premier Martinet pâle équipé d'un géolocalisateur, en Italie. Ci-dessous, des photos que j'ai prises à cette occasion (© M. Wauters):

104330345_o

Aujourd'hui, je viens d'apprendre qu'un Martinet pâle nichant en Espagne, à Saragosse, muni d'un géolocalisateur en juillet 2015, a été récupéré, sain et sauf, sur son site de nidification (bâtiment "également" occupé par des... sapeurs pompiers!) et nous savons donc enfin où il a passé l'hiver!

Le géolocalisateur est une mini "boîte noire" de 0,6 g à peine, qui enregistre la position de l'oiseau qui en est équipé 2x/jour:

104330350_o

(© M. Wauters)

 

Après les premières analyses, BirdLife nous apprend que cet oiseau a quitté son nid le 22 juillet 2015 et qu'il a atteint en quelques jours son aire d'hivernage, situé entre le Bénin et l'ouest du Nigeria. Il a ensuite passé les mois d'hiver à se nourrir dans la savane et les forêts de cette région plus de 3.600 kilomètres de son lieu de reproduction dans la ville de Saragosse, où il est revenu le 12 avril 2016.

Ce projet a été mené en collaboration entre la Fundación Iberdrola España, BirdLife (programme Migra SEO / BirdLife) et l'université de Lund (Prof. Susanne Akesson).

Ci-dessous, le lien vers l'article complet qui vient de paraître (en espagnol):
http://www.seo.org/2017/04/20/nuestros-vencejos-palidos-invernan-entre-benin-y-nigeria/

 

Posté par Martine W à 09:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2017

"Martinets Sans Frontières": l'école Caputsteen de Malines, locomotive du projet !

107700687_o   Caputsteen

 

L'école BA Campus Caputsteen, à Malines, est une école secondaire qui applique la pédagogie Freinet. Sous l'impulsion de Tania, dynamique institutrice de sciences, elle a commencé par adhérer au réseau mondial de "Roots & Shoots" (Jane Goodall Institute) avec une classe. C'est ainsi que j'ai fait leur connaissance lors du Sommet R&S bruxellois de 2016, en mai, en présence de Jane Goodall. Ci-dessous, quelques photos que j'ai prises lors de ce sommet, sur les 2 premières photos, vous pouvez voir la classe R&S de Caputsteen avec la primatologue et ambassadrice des Nations unies pour la paix:

13227240_243252922699969_3682836258398365090_o  13115932_243262096032385_5726687620863711198_o

13217574_243267502698511_8600273250774031119_o  13221312_243254666033128_2346920498783328307_o

 

A l'occasion de cette journée, j'avais pu discuter avec Jane Goodall de mon ébauche de "mallette pédagogique" visant à l'aider à concrétiser son rêve d'établir des liens entre groupes R&S des 2 Hémisphères, et lui offrir l'un de ces outils: un "martinet ambassadeur"... dont elle a fait bon usage par la suite! (Voir ici).

13415595_260888040936457_4615153340405690247_o

 

Cette année scolaire, c'est toute l'école qui s'est lancée dans un projet R&S, avec des partenariats au Burundi (partenariat national aussi d'ailleurs, du Jane Goodall Institute Belgique) et au Népal, mais aussi au Bénin.

15800525_1388777917828428_6944905528131996804_o

En septembre, à l'occasion de la journée mondiale de la paix, des "martinets de paix" ont voyagé entre la Belgique, l'Espagne, le Bénin et l'Afrique du Sud. Cette idée a été reprise à l'occasion de mon voyage avec le Jane Goodall Institute Nepal, où j'ai apporté, en octobre, des messages de paix écrits sur des martinets en papier par des élèves du Campus Caputsteen. Ci-dessous, des photos prises lors d'animations en Afrique du Sud et à Malines :

14556623_10209578640437082_3883127282616609755_o 14479637_1668290796794850_1475659763673385616_n

 

Début octobre, les élèves de Malines ont en effet été sensibilisés à l'importance de protéger les martinets, à l'occasion de la Journée mondiale des animaux, où j'avais été invitée à présenter mon projet "Martinets Sans Frontières", et ils avaient marqué leur volonté de s'investir pour la protection de cet oiseau (le programme R&S laisse ses groupes choisir eux-mêmes leurs actions pour la planète) :

14566441_313910015634259_8202365106908228600_o  14468284_313910948967499_8873512783119367406_o

14445154_313920815633179_8591252761941900801_o  14468691_313921002299827_1653561683364352069_o

Le 28/11/16, j'étais conviée à une réunion pour le lancement d'un projet spécifique pour la protection des martinets à Malines. Ce projet consiste, dans un premier temps en l'installation de nichoirs sur un bâtiment de l'école, avec l'appui de Natuurpunt et de Regionaal Landschap Rivierland.

DSC02050  DSC02051

Cette réunion était aussi l'occasion de ramener à Tania quelques martinets avec des messages de l'équipe Roots & Shoots Népal!

DSC01668

 

L'idée est en effet d'aussi utiliser le martinet comme prétexte à des échanges entre jeunes belges et népalais autour de la biodiversité. Mais aussi avec de jeunes africains (au Bénin, mais également dans plusieurs autres pays).

En mars 2017, lors des portes ouvertes de l'école, une exposition prêtée par Regionaal Landschap Rivierland et par moi-même a été animée par plusieurs élèves, à qui il n'a fallu qu'un très court briefing pour devenir des guides et ambassadeurs enthousiastes et compétents des martinets auprès des visiteurs! La brochure "Je suis un martinet... j'ai besoin d'aide" d'Action for Swifts, dont Tania avait commandé un stock de la version néerlandaise auprès de l'association Gierzwaluwbescherming Nederland, a eu beaucoup de succès :

DSC01259 DSC01237

 

Cette expo était le prélude à une étape importante du projet: le placement de 5 nichoirs triples (= cavités pour 15 couples de martinets) sur deux façades de l'école, par une équipe mixte très pro et dévouée de Natuurpunt et Regionaal Landschap Rivierland, non seulement pour attirer les martinets à l'école, mais aussi pour sensibiliser un plus large public (une partie des nichoirs est visible depuis la piste cyclable fort fréquentée qui longe le chemin de fer); de la "repasse" (nstallation diffusant des cris de martinets pour attirer plus vite ces oiseaux grégaires, coloniaux) a été placée sur un des nichoirs :

DSC01321  DSC01345

DSC01314  DSC01352

DSC01319  17310139_407010522990874_2584408456058874431_o

Très enthousiastes, et encadrés par Tania, leur institutrice dynamique, à l'énergie communicative, plusieurs élèves se sont à nouveau transformés en ambassadeurs hors pair en parlant avec beaucoup de conviction et de compétence aux journalistes de la télé locale et de la presse écrite qui ont couvert l'événement: Het Laatste Nieuw, la Gazet van Antwerpen, et un super reportage filmé sur RTV. Enfin, l'école a aussi publié un article sur son propre site. Quelle belle publicité! Espérons qu'elle incite de nombreuses personnes à aussi s'investir pour les martinets!

 

17390836_407007472991179_788479409178999725_o  DSC01336

Croisons les doigts pour que les martinets trouvent vite ces nichoirs et que d'autres écoles des 2 Hémisphères soient inspirées à se lancer, elles aussi, dans des projets en faveur des martinets!

17434966_407007816324478_5530157609154516122_o

 

Affaire à suivre certainement, je vous tiendrai au courant de la suite de ce projet!

 

 (Photos: copyright Martine Wauters,
sauf la photo avec Jane Goodall et celle des animations en Afrique du Sud et à Malines: copyright Jane Goodall Institute).

 

 

 

Posté par Martine W à 13:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 mars 2017

Stop aux pesticides: pour notre santé et celle de la planète... mais aussi les martinets!

Cover Facebook     89bdba78-160e-45b5-aa1d-8f75ec1a9d97

 

semaine-pour-les-Alternatives-aux-Pesticides

Sur ce blog, je parle principalement des aménagements pour les martinets (également utiles à plusieurs autres espèces citadines).

Mais, pour réellement protéger ces insectivores purs que sont les martinets, il ne suffit pas de leur assurer le gîte: il faut aussi penser à leur assurer le couvert!

Alors que démarre la "Semaine Sans Pesticides" en Belgique (la Semaine pour les alternatives aux pesticides en France), c'est une occasion rêvée d'aborder ici ce sujet, qui concerne tous mes lecteurs, où qu'ils se trouvent dans le monde (puisque vous me lisez désormais depuis 50 pays de tous les continents!) : si vous aimez les martinets...mais aussi la nature... et si vous vous préoccupez également de votre propre santé et de celle de vos enfants..., il est essentiel de renoncer (si ce n'est déjà fait) aux pesticides! 

homicides

 

Les martinets contribuent d'ailleurs, avec les autres insectivores (oiseaux et chauves-souris), au bon équilibre écologique! Le saviez-vous? Un martinet nicheur capture, pendant qu'il nourrit ses jeunes, jusqu'à 20.000 insectes, ces animaux sont donc de bons "insecticides naturels"!

 

Vous habitez en Belgique ou en France? De nombreux événements sont prévus cette semaine pour vous aider à renoncer aux pesticides! Vous trouverez le programme détaillé sur les sites ci-dessous:

http://www.printempssanspesticides.be
http://www.semaine-sans-pesticides.fr

Outre l'agenda d'activités les plus diverses que plusieurs associations proposent pour vous aider à abandonner les pesticides, ces sites vous fourniront d'ailleurs de nombreux conseils utiles, je vous invite donc chaudement à les visiter, où que vous habitiez!

Quelques exemples: plantez des plantes "indigènes", locales, mieux adaptées à votre climat, elles seront moins fragiles et vous tenteront moins d'utiliser des produits toxiques. Ou installez un hôtel à insectes, comme ce modèle que j'ai photographié à la jardinerie de la Ferme Nos Pilifs à Bruxelles: en ce début de printemps, elle était occupée de nombreux insectes d'espèces différentes en pleine activité!

Hôtel à insectes pollinisateurs (© Martine Wauters)

Hôtel à insectes pollinisateurs (© Martine Wauters)

 

J'en profite pour attirer l'attention de mes lecteurs africains, notamment du Libéra, de Côte d'Ivoire, du Sierra Leone, du Ghana, du Togo et du Bénin, sur le fait que leurs pays jouent un rôle vital dans la survie des martinets, mais aussi d'autres migrateurs insectivores commes les hirondelles, les coucous, les guêpiers etc, en cette période de migration prénuptiale. En effet, ces oiseaux y font actuellement le plein de termites en plein essaimage, pendant une dizaine de jours, avant d'entamer leur périlleuse traversée du Sahara et de la mer Méditerrannée, souvent d'une traite. Sans ces insectes bourrés de calories et de protéines, tous ces oiseaux risquent de périr en route vers leurs sites de nidification d'Europe et d'Asie! Nous comptons donc sur vous tous pour nous aider à protéger ces oiseaux en renonçant aux pesticides et en protégeant les termites, surtout en cette saison!

Ci-dessous, une photo de termière (ici, au Népal):

Termitière (photo: © Martine Wauters)

Termitière (© Martine Wauters)

 

 

Posté par Martine W à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 mars 2017

Moules "Action for Swifts": une solution simple pour niches intégrées

Moule AfS pour aménagement intégré à destination des martinets (Photo: © Martine Wauters)
(© Martine Wauters)

L'association britannique Action for Swifts (AfS) n'est jamais à court d'idées ingénieuses et peu coûteuses pour aider les martinets, en voici un nouvel exemple: le moule pour entrée de nichoir intégré.

Cette solution géniale a déjà fait ses preuves en Espagne, à Ségovie, où Javier Saez Frassinet a ainsi pu profiter des nombreux trous présents dans les murs du célèbre Alcázar pour y créer une soixantaine de nouvelles cavités adaptées aux martinets, grâce à un trou d'accès ajusté aux dimensions ad hoc. Pour des illustrations de ce travail remarquable, je vous renvoie vers l'article d'AfS ici.

Elle a aussi été utilisée au Royaume-Uni (à Cambridge, Middleton-by-Wirksworth et Thorpe). Illustrations ici et ici.

L'idée est simple : installez à l'intérieur de votre façade une (ou plusieurs!) brique(s) nichoir(s), ou un parpaing aux dimensions ad hoc, ou aménagez une cavité aux dimensions ad hoc pour une famille de martinets puis, lorsque vous placez et maçonnez la couche de briques de la façade, laissez un espace vide (l'espace d'une brique), placez en son centre le moule AfS, cimentez l'espace vide qui l'entoure, puis retirez le moule quand le mortier/ciment a suffisamment séché, vous pouvez ensuite le peindre aux couleurs de la brique pour un aménagement plus discret (ou dans une autre couleur si vous voulez en faire un élément décoratif de votre façade).

Grâce à Dick Newell, le génial inventeur de ce système, je dispose désomais de deux exemplaires de ce moule.
En Belgique, tout entrepreneur (ou particulier bricoleur) qui voudrait en utiliser un pour aménager des cavités pour martinets peut prendre contact avec moi à l'adresse biodiv.apus@gmail.com.

Une alternative consiste à réaliser à l'avance des "briques d'entrée" aux dimensions du bâtiment, vous pouvez trouver des illustrations de ce système ici.

J'espère que cet article vous inspirera à réaliser de nombreux aménagements intégrés pour martinets! N'oubliez pas de me contacter pour demander conseil... et pour communiquer des photos de vos réalisations!

N'en oubliez pas pour autant les règles de base pour tout aménagement approprié:

- Hauteur minimale: installer vos cavités intégrées à au moins 5m de haut.
- Orientation: lmême si les aménagements intégrés sont moins exposés que les nichoirs extérieurs, privilégiez les façades orientées l'abri du soleil et des intempéries: plus vous habitez dans le Sud, plus il est important de veiller à ce que vos nichoirs soient à l'abri du soleil, notamment pendant les heures les plus chaudes, de 9 à 19h. Dans le Nord aussi, tenir compte des périodes de canicule: si les jeunes ont trop chaud (les nichoirs peuvent devenir de véritables saunas !), ils risquent de se jeter dans le vide avant que leur corps ne soit prêt (ailes trop courtes notamment), ou de tomber en essayant de se rafraîchir à l'orifice du nichoir! Des nichoirs placés face au soleil présentent un autre risque : que les martinets puissent moins bien repérer les prédateurs qui seraient dans les parages (dans le ciel ou dans un affût à proximité).

Sur la photo ci-dessous, je montre le principe d'utilisation de ce moule dans les nouvelles constructions :

DSC01597

 

Sur les photos ci-dessous (tirées du blog d'Action for Swifts, avec l'aimable autorisation de Dick Newell), vous pouvez voir l'installation pendant des travaux de rénovation réalisés sur d'autres types de façades :

Copyright Action for Swifts Copyright Action for Swifts

Sur la photo ci-dessous, également empruntée à Action for Swifts, vous pouvez voir à quel point le résultat final est discret et correspond à ce que les oiseaux sont susceptibles de reconnaître le plus facilement (par rapport à des nichoirs extérieurs classiques placés sous des corniches):

Copyright Action for Swifts

 

Posté par Martine W à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2017

Nichoirs à l'athénée Fernand Blum

P2210587_pt P2210588_pt

© Eric Walravens

 

 

Dankzij Natuurpunt Brussel bestaat het volgend verhaal nu ook in het Nederlands, zie hier: NL versie.

 

Dans le cadre du projet "Martinets sans frontières", je suis toujours en quête d'écoles intéressées par un projet pédagogique autour des martinets. Et quel meilleur moyen de lancer la dynamique qu'en installant des nichoirs sur les bâtiments de l'école ?

En 2016, j'avais ainsi contacté Eric Walravens, professeur dynamique de sciences dans un athénée de Schaerbeek (Bruxelles). Et son enthousiasme, sa réactivité, ont été au delà de toute espérance, puisqu'il a non seulement accepté, mais aussi obtenu en 2 temps, 3 mouvements le soutien de sa préfette, de l'échevin en charge de l'Instruction publique et de services communaux concernés.

Ce 21 février, 10 nichoirs ont ainsi été placés sur 2 façades de l'athénée (les 2 meilleures orientations, à savoir Nord et Est), par blocs de 2. Cet emplacement permet d'offrir aux martinets des sites présentant des intérêts différents à leurs yeux, on espère ainsi accélérer leur adoption. Lorsque tous les nichoirs seront occupés, cela réduira aussi les risques "d'erreurs d'aiguillage" que posent les rangées serrées de nombreux nichoirs. Les martinets se trompent alors parfois de trou, ce qui donne lieu à des batailles territoriales qui peuvent être fatales.

 

Les nichoirs

DSC00988

© Martine Wauters

Le modèle de nichoir choisi par Eric est le "Maastricht", fabriqué aux Pays-Bas à l'initiative de Marjos Mourmans (asbl "Zwaluwen, Adviesbureau"), grande spécialiste locale des martinets, à qui l'on doit, entre autres, deux guides précieux sur les aménagements pour martinets (voir la rubrique "liens utiles" de ce blog). Ce modèle au toit en pente décourage les prédateurs qui voudraient essayer de venir capturer des jeunes dans la période qui précède l'envol (les jeunes se tiennent alors longuement à l'entrée du nichoir, en faisant même dépasser leur tête, surtout lorsque qu'il fait chaud). La paroi d'accès légèrement inclinée vers le bas facilite quant à elle l'entrée en vol à grande vitesse des martinets. Le matériau utilisé, l'éternite sans asbeste, est robuste et durable. La double toiture, placée par Wim de Bock (groupe "martinets" de Natuurpunt Essen), présente un léger espace au-dessus du nichoir, qui permettra de ventiler celui-ci et d'ainsi réduire les températures à l'intérieur en cas de canicule. Cerise sur le gâteau: "Tonton Wim" a placé à l'intérieur de chaque nichoir une petite poignée des matériaux nécessaires au martinet pour construire son nid. Le nid du martinet est assez sommaire (composé essentiellement de salive,  "ciment" qui amalgame des brins d'herbe, duvets, pétales de rose et autres matériaux légers), mais comme cet oiseau fait tout en vol, même collecter les matériaux pour son nid, je vous laisse imaginer le temps que ce petit geste va épargner aux candidats locataires! 

 

Communication

Dès la livraison des nichoirs, les élèves, le personnel enseignant et les passants ont été sensibilisés. De plus, un panneau informatif réalisé par Eric sera bientôt apposé à l'entrée de l'école pour informer élèves, parents, enseignants et passants. Un article a en outre été publié sur le site internet de l'école.

DSC00243 DSC01021 DSC01006

© Martine Wauters

 

Un remarquable travail d'équipe

Tous les intervenants dans ce dossier ont fait preuve d'une grande bonne volonté et d'une efficacité remarquable, qu'ils en soient remerciés ici : Eric Walravens (enseignant à l'athénée Fernand Blum), Madame la Préfète Anne Duhem (athénée Fernand Blum), Monsieur l'Echevin Michel De Herde (Commune de Schaerbeek), Monsieur Yves Langlois (responsable du charroi à la Commune de Schaerbeek), Messieurs Patrick Pire et Hamadi Balarbi (ouvriers communaux), Wim de Bock (groupe "martinets" de Natuurpunt Essen), et Marjos Mourmans (association "Zwaluwen, Adviesbureau"). Cette belle collaboration diversifiée démontre une fois de plus les bénéfices sociaux des projets en faveur des martinets!

 

Reportage photo

(© Martine Wauters)

 

Wim de Bock.

DSC00979  Yves Langlois et deux ouvriers communaux.

Patrick Pire en pleine action! P2210573_pt

Patrick Pire, fier du travail bien fait... Hamadi Balarbi et Eric Walravens

 

DSC00998 Vue qu'auront les martinets depuis les nichoirs

DSC00992

 

Posté par Martine W à 23:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 janvier 2017

Un hôtel 5 étoiles pour la biodiversité

20160601_115150 (002)

Pierrette et Gilles devaient faire complètement refaire et isoler leur toiture.

Comme ils sont de grands amis de la nature, ils ont décidé d'en profiter pour transformer leur maison en hôtel cinq étoiles pour la faune sauvage. C'est ainsi qu'ils m'ont contactée en 2016, en quête de conseils pour accueillir les martinets.

Pour que ce genre de projets puisse se concrétiser, il leur fallait aussi la pleine collaboration de l'entrepreneur chargé des travaux. Le toiturier Bauvin (http://www.toitures-bauvin.be) a été un partenaire formidable, s'efforçant de trouver les meilleures solutions techniques et fournissant un travail soigné. (Cette demande "insolite" de Gilles et Pierrette l'a finalement tant intéressé qu'il a même demandé à être informé quand ces aménagements seraient occupés!) Grâce à lui, la maison offre désormais 26 cavités dans ses corniches avant et arrière, espérons que des martinets viendront bientôt s'y installer!

Mais ce n'est pas tout : pour les chauves-souris, des ouvertures et une sorte de "boîte aux lettres" ont aussi été placées dans le bardage des pignons; les chiroptères auront ainsi accès à un espace créé entre la toiture et le bardage. Des "chatières" ont par ailleurs été installées à même le toit pour leur offrir un second accès. Pour les Hirondelles de fenêtre, des nids artificiels ont été placés sur la façade.

Affaire à suivre!

J'espère que cet article incitera de nombreuses personnes à suivre cet exemple!

Vous trouverez plusieurs autres exemples de corniches à martinets dans la rubrique "corniches" de ce blog.
Si vous souhaitez, vous aussi, aménager votre corniche pour les martinets, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse martinets(AT)aves.be, je me ferai un plaisir de vous aider à la réaliser!

 

Reportage photo:

 

20170122_170144_9350Une des corniches aménagées pour les martinets (Photo: © Gilles San Martin)

 

20170122_165953_9345   20160601_115150 (002)

Aménagements pour Hirondelles des fenêtres (à g.) et pour chauves-souris (à dr.)
(Photos: © Gilles San Martin et Toitures Bauvin)

 

 

 

 

Posté par Martine W à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 janvier 2017

Nichoirs intégrés : suivez l'exemple de Jochem !

Jochem Kühnen en pleine action sur un chantier


Lorsque des nouveaux bâtiments sont construits, il est facile et peu coûteux d'y intégrer des briques-nichoirs pour martinets dans les façades nord (ou est ou nord-est).

J'ai pu contribuer à 3 installations à Bruxelles (voir ici, ici et ici), mais ce n'est rien à côté de ce qui existe dans certains autres pays, aux Pays-Bas, par exemple. La semaine dernière, Jochem Kühnen m'en a montré quelques-unes qui m'ont fort impressionnée et que j'ai donc décidé de partager avec vous. Jochem a mis en oeuvre un nombre impressionnant de tels projets à Nijmegen (Pays-Bas) : à l'heure d'écrire ces lignes, il a déjà plusieurs centaines de briques nichoirs implantées à son actif, dont certaines ont été occupées par des martinets dès la première saison ! Je présente ci-dessous quelques exemples remarquables.

 

Nimbus :
Grâce à Jochem, pas moins de 100 briques nichoirs ont été installées en 2015 dans la façade d'une tour d'immeuble pendant la construction, en collaboration avec le bureau Hoogte Twee Architecten !

IMG_5644_zps149npdosNimbusJK

(© Jochem Kühnen)

(Plus de photos et d'explications sur ce projet sur le site de Jochem - en néerlandais - ici)

Hessenberg :
Dans ce projet de construction de 10 nouveaux immeubles, pas moins de 22 briques-nichoirs ont été implantées par la société Heijmans Vastgoed dans les façades nord de 3 bâtiments. La décision d'accueillir la biodiversité a été prise grâce à l'initiative et à la tenacité de Jochem, qui a pris contact avec les responsables du projet en cours de route, alors que les plans étaient déjà finalisés, et qui a suivi le projet jusqu'au bout, de fin 2008 à fin 2009. Et grâce à la bonne communication entre tous les intervenants jusqu'à la finalisation du projet.

DSC09943Hessenberg  DSC09934

 Vue d'ensemble de deux bâtiments : depuis le trottoir, bien fort sera celui qui devinera qu'il y a là des nichoirs !
(© Martine Wauters)

DSC09942Hessenberg  DSC09939Hessenberg  DSC09938Hessenberg

 Zoom sur les deux bâtiments: 2 finitions, un seul modèle de nichoirs (© Martine Wauters)

 

Et... les martinets ont découvert et adopté ces cavités aménagées pour eux dès la première saison, à l'été 2010 ! Presque tous sont désormais occupés ! (Plus de photos et vidéos sur ce projet ici)


Plein 1944 :
En collaboration avec le bureau Soeters en Van Eldonk, et l'entrepreneur Visser & Smit Bouw BV, 40 briques-nichoirs ont été intégrées à la facade de 3 immeubles en construction, cette fois de manière plus concentrée.
Deux ans après la fin du chantier, les martinets ont découvert cet "hôtel 5 étoiles" aménagé à leur intention. La preuve en vidéo ici. Quand on sait qu'il faut parfois jusqu'à 8 ans pour que certains nichoirs soient repérés, voilà une nouvelle preuve que ce type d'aménagement est efficace !

DSC09944Plein 1944  DSC09946Plein 1944

10 cavités ont été aménagées dans la partie située entre les petites et les grandes fenêtres.  (© Martine Wauters)

DSC09947Plein 1944   DSC09948Plein 1944

 Tout en haut de la façade, un nichoir au-dessus de chaque fenêtre (© Martine Wauters)

(Plus de photos et vidéos sur ce projet ici)

 

Deux types de nichoirs internes ont été utilisés dans ces projets :

1) Vivara, modèle 90059 (la société Reszto produit un modèle similaire)

IMG_4006_JK  IMG_0102_JK
A gauche : pendant les travaux - A droite : résultat final (© Jochem Kühnen)

 

IMG_7218MaasWaal_Boomklever_zps7ac1120fJK
Ci-dessus : ouverture "maçonnée" partiellement par une Sittelle torchepot ! (© Jochem Kühnen)
Ces aménagements peuvent donc abriter plusieurs espèces !

Ce modèle demande une finition soignée et l'aménagement d'un trou de dimensions ad hoc (28-30 mm x 65-70 mm) dans les briques de la façade (et donc un suivi attentif du projet). Mais il est le plus discret et esthétique.

 

2) Un peu plus visibles, mais ils peuvent éventuellement être peints aux couleurs de la façade et ont déjà un trou d'accès intégré : vous pouvez trouver ce type de nichoirs par exemple chez Vivara (modèle 90060) et Schwegler (modèles 720/9 ou 721/6 par exemple), mais aussi Ecosurv, Manthorpe,...

IMG_4032_zpsfnr50rcjJK  DSC09962

A gauche: brique-nichoir de Vivara (© Jochem Kühnen). A droite, un des modèles de Schwegler (© Martine Wauters).
Comme vous pouvez le voir sur la photo de droite, ces briques-nichoirs peuvent aussi servir aux moineaux, qui recherchent le même genre de cavités dans les bâtiments, et qui ont aussi besoin d'un coup de pouce...

 

J'espère que cet article inspirera de nombreux architectes, entrepreneurs et maîtres d'ouvrage !

 

 

 

 

Posté par Martine W à 00:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,