107700687_o   Caputsteen

 

L'école BA Campus Caputsteen, à Malines, est une école secondaire qui applique la pédagogie Freinet. Sous l'impulsion de Tania, dynamique institutrice de sciences, elle a commencé par adhérer au réseau mondial de "Roots & Shoots" (Jane Goodall Institute) avec une classe. C'est ainsi que j'ai fait leur connaissance lors du Sommet R&S bruxellois de 2016, en mai, en présence de Jane Goodall. Ci-dessous, quelques photos que j'ai prises lors de ce sommet, sur les 2 premières photos, vous pouvez voir la classe R&S de Caputsteen avec la primatologue et ambassadrice des Nations unies pour la paix:

13227240_243252922699969_3682836258398365090_o  13115932_243262096032385_5726687620863711198_o

13217574_243267502698511_8600273250774031119_o  13221312_243254666033128_2346920498783328307_o

 

A l'occasion de cette journée, j'avais pu discuter avec Jane Goodall de mon ébauche de "mallette pédagogique" visant à l'aider à concrétiser son rêve d'établir des liens entre groupes R&S des 2 Hémisphères, et lui offrir l'un de ces outils: un "martinet ambassadeur"... dont elle a fait bon usage par la suite! (Voir ici).

13415595_260888040936457_4615153340405690247_o

 

Cette année scolaire, c'est toute l'école qui s'est lancée dans un projet R&S, avec des partenariats au Burundi (partenariat national aussi d'ailleurs, du Jane Goodall Institute Belgique) et au Népal, mais aussi au Bénin.

15800525_1388777917828428_6944905528131996804_o

En septembre, à l'occasion de la journée mondiale de la paix, des "martinets de paix" ont voyagé entre la Belgique, l'Espagne, le Bénin et l'Afrique du Sud. Cette idée a été reprise à l'occasion de mon voyage avec le Jane Goodall Institute Nepal, où j'ai apporté, en octobre, des messages de paix écrits sur des martinets en papier par des élèves du Campus Caputsteen. Ci-dessous, des photos prises lors d'animations en Afrique du Sud et à Malines :

14556623_10209578640437082_3883127282616609755_o 14479637_1668290796794850_1475659763673385616_n

 

Début octobre, les élèves de Malines ont en effet été sensibilisés à l'importance de protéger les martinets, à l'occasion de la Journée mondiale des animaux, où j'avais été invitée à présenter mon projet "Martinets Sans Frontières", et ils avaient marqué leur volonté de s'investir pour la protection de cet oiseau (le programme R&S laisse ses groupes choisir eux-mêmes leurs actions pour la planète) :

14566441_313910015634259_8202365106908228600_o  14468284_313910948967499_8873512783119367406_o

14445154_313920815633179_8591252761941900801_o  14468691_313921002299827_1653561683364352069_o

Le 28/11/16, j'étais conviée à une réunion pour le lancement d'un projet spécifique pour la protection des martinets à Malines. Ce projet consiste, dans un premier temps en l'installation de nichoirs sur un bâtiment de l'école, avec l'appui de Natuurpunt et de Regionaal Landschap Rivierland.

DSC02050  DSC02051

Cette réunion était aussi l'occasion de ramener à Tania quelques martinets avec des messages de l'équipe Roots & Shoots Népal!

DSC01668

 

L'idée est en effet d'aussi utiliser le martinet comme prétexte à des échanges entre jeunes belges et népalais autour de la biodiversité. Mais aussi avec de jeunes africains (au Bénin, mais également dans plusieurs autres pays).

En mars 2017, lors des portes ouvertes de l'école, une exposition prêtée par Regionaal Landschap Rivierland et par moi-même a été animée par plusieurs élèves, à qui il n'a fallu qu'un très court briefing pour devenir des guides et ambassadeurs enthousiastes et compétents des martinets auprès des visiteurs! La brochure "Je suis un martinet... j'ai besoin d'aide" d'Action for Swifts, dont Tania avait commandé un stock de la version néerlandaise auprès de l'association Gierzwaluwbescherming Nederland, a eu beaucoup de succès :

DSC01259 DSC01237

 

Cette expo était le prélude à une étape importante du projet: le placement de 5 nichoirs triples (= cavités pour 15 couples de martinets) sur deux façades de l'école, par une équipe mixte très pro et dévouée de Natuurpunt et Regionaal Landschap Rivierland, non seulement pour attirer les martinets à l'école, mais aussi pour sensibiliser un plus large public (une partie des nichoirs est visible depuis la piste cyclable fort fréquentée qui longe le chemin de fer); de la "repasse" (nstallation diffusant des cris de martinets pour attirer plus vite ces oiseaux grégaires, coloniaux) a été placée sur un des nichoirs :

DSC01321  DSC01345

DSC01314  DSC01352

DSC01319  17310139_407010522990874_2584408456058874431_o

Très enthousiastes, et encadrés par Tania, leur institutrice dynamique, à l'énergie communicative, plusieurs élèves se sont à nouveau transformés en ambassadeurs hors pair en parlant avec beaucoup de conviction et de compétence aux journalistes de la télé locale et de la presse écrite qui ont couvert l'événement: Het Laatste Nieuw, la Gazet van Antwerpen, et un super reportage filmé sur RTV. Enfin, l'école a aussi publié un article sur son propre site. Quelle belle publicité! Espérons qu'elle incite de nombreuses personnes à aussi s'investir pour les martinets!

 

17390836_407007472991179_788479409178999725_o  DSC01336

Croisons les doigts pour que les martinets trouvent vite ces nichoirs et que d'autres écoles des 2 Hémisphères soient inspirées à se lancer, elles aussi, dans des projets en faveur des martinets!

17434966_407007816324478_5530157609154516122_o

 

Affaire à suivre certainement, je vous tiendrai au courant de la suite de ce projet!

 

 (Photos: copyright Martine Wauters,
sauf la photo avec Jane Goodall et celle des animations en Afrique du Sud et à Malines: copyright Jane Goodall Institute).