Amnon

Yusuph Emmanuel (R&S Tanzanie) pendant sa présentation à la 5ème conférence internationale sur les
martinets, à Tel Aviv (Israël), en compagnie d'Amnonn Hahn (Friends of the Swifts), une des associations
locales qui organisaient l'événement. (Photo: © M. Wauters)

 

Il y a quelques semaines, je lançais un appel aux dons pour aider Martinets Sans Frontières à financer la participation de Yusuph Emmanuel, volontaire de Roots&Shoots (R&S) Tanzanie (Jane Goodall Institute) particulièrement dynamique dans la sensibilisation et l'information sur la protection des martinets dans la région de Kigoma (Tanzanie), à la 5è conférence internationale sur les martinets.

Grâce à des dons généreux venus des 4 coins d'Europe, Yusuph a pu se rendre en Israël, où se tenait la conférence. C'était le premier représentant d'un pays d'Afrique subsaharienne (zone d'hivernage des martinets qui nichent en Europe et en Asie) qui participait à une conférence internationale sur les martinets!


Au cours de son séjour en Israël, Yusuph a pu apprendre à mieux connaître ces oiseaux fabuleux mais menacés, grâce à des exposés couvrant les aspects les plus variés de la protection et de l'étude des martinets. Il a aussi pu rencontrer certains des plus grands spécialistes mondiaux en matière de martinets.

 

29063566_576678536024071_8350310261952872448_o

Echanges... en Swahili avec l'Italien Mauro Ferri
(Monumenti Vivi & Festival international Swifts & Fun),
qui a beaucoup voyagé en Afrique. (Photo: © M. Wauters)

 

UT

Avec l'Allemand Ulrich Tigges, initiateur des premières conférences internationales
sur les martinets et auteur du site internet plurilingue de référence sur les martinets.
(Photo: © M. Wauters)

 

Markus

Avec le Suisse Christoph Meier, spécialiste des Martinets à ventre blanc.
(Photo: © M. Wauters)

 

29354443_585667115125213_2386047994316352171_o

Avec le Général Mansour Abu Rashid (Jordanie) et le Général Baruch Spiegel (Israël),
qui ont activement
contribué à la signature d'un traité de paix entre leurs deux pays,
et qui ont participé à une grande partie de la conférence. Ils y ont notamment démontré
comment la biodiversité (y compris le martinet) peut contribuer à la paix
.( Photo: © M. Wauters)

 



Il a aussi pu visiter des projets locaux réalisés en faveur des martinets et observer ces oiseaux dans leur comportement en zone de reproduction.

30415582_589627821395809_1097031563335434240_o

Devant l'Israel Electric Corporation (IEC) Directorate Building,
aménagé en faveur des martinets.

(Photo: © M. Wauters)

 

Mais il a aussi pu jouer un rôle très actif dans cette conférence, lors d'une présentation qui a fait forte impression: en partageant sa propre expérience des menaces pesant sur les martinets en Tanzanie, acquise au cours de son intense travail de terrain, plus particulièrement lorsqu'il a projeté une vidéo montrant comment les martinets (et hirondelles) sont capturés et tués dans certaines villages de Tanzanie.

Awareness

Yusuph Emmanuel pendant sa présentation à la conférence.
(Photo: © M. Wauters)

 

Lors de notre visite à Jérusalem, il a participé à une action phare d'une campagne de longue haleine lancée par Martinets Sans Frontières, en plaçant, dans des fentes du Mur des Lamentations, des messages de paix et d'espoir écrits et/ou dessinés sur des martinets en papier par des jeunes du monde entier (Ecosse, Belgique, Tanzanie, Burundi, Afrique du Sud, Porto Rico, Guatémala, Corée du Sud et Chine). Participaient également à cette action: Mauro Ferri (Monumenti Vivi & Festival international Swifts and Fun, Italie), Mark Coreth (sculpteur du "Tree of Hope", Royaume-Uni), Amnonn Hahn (Friends of The Swifts, Israël), Marcel Jacquat (Suisse) et moi-même. Cette action était une étape marquante d'un projet à grande échelle sur lequel je reviendrai prochainement. Au-dessus de ces "martinets messagers" : une colonie importante de martinets qui nichent dans les fissures de ce mur depuis des millénaires!

Mauro_Wall

Des martinets messagers de paix et d'espoir, venus des quatre coins du monde, au Mur des Lamentations!
(Photo: © M. Ferri)

Swifts
(Photo: © M. Wauters)

 

En marge de la conférence, Yusuph a aussi pu rencontrer, en compagnie d'Amnonn Hahn (Friends of The Swifts, Israël), Itai Roffman (R&S Israel), Alexandru Stahl (Iniţiativa Drepneaua Neagră România, Roumanie, et Mauerseglerklinik, Allemagne) et moi-même (au nom de Martinets Sans Frontières) une école de Tel Aviv menant des actions pour les martinets, la "School for Nature, Environment and Society". Sa présentation a rencontré un franc succès!

 

DSC00513 DSC00520

DSC00522 DSC00529
(Photos ci-dessus:
© M. Wauters)

150318_School_Itai1De gauche à droite: Alexandru Stahl (Roumanie), Martine Wauters (Belgique), Amnonn Hahn & Itai Roffman (Israël),
Yusuph Emmanuel (Tanzanie) et la directrice de l'école, Mme Dafna Baram (Israël) (Photo:
©
Dr. Ehud Roffman).

 

Pour élargir l'impact de ce voyage, nous avons enregistré une vidéo où Yusuph demande à tous les locuteurs de  langue Swahilie de protéger les martinets, vous pouvez visionner cette vidéo en cliquant sur ce lien. Nous vous invitons à la diffuser massivement dans les régions d'Afrique comprenant le Swahili!

Diapositive1
https://youtu.be/k1JJpu2YFtk

 

Merci à tous ceux qui ont contribué à financer le voyage de Yusuph! J'en profite pour remercier tout particulièrement l'association "Action for Swifts" pour avoir contribué activement à cette collecte de dons, en diffusant l'appel sur son blog et en centralisant les dons en livres sterling. Merci aussi aux organisateurs de la conférence (notamment à Amnonn Hahn, au Prof. Yossi Leshem et à Sorrel Ritter), mais aussi à Itai Roffman, pour avoir cru en ce projet et pour l'avoir soutenu du début à la fin!

Z_29258577_10213154429789319_6461809285021040640_o
Merci à Amnonn Hahn pour son soutien de longue haleine à ce beau projet!


J'en profite aussi pour remercier le Dr Jane Goodall, qui soutient Martinets Sans Frontières depuis le tout début, et qui a établi nos premiers contacts avec R&S Tanzanie, ainsi que toutes les personnes de son organisation qui ont apporté conseils et soutien tout au long des démarches préparatoires.

 

A présent, R&S Tanzanie a l'intention d'étendre à l'échelle nationale sa campagne de sensibilisation en faveur de la protection des martinets, avec la collaboration de Martinets Sans Frontières. Nous espérons tous profiter de la formidable émulation qu'a créé cette participation de Yusuph à la 5è conférence internationale sur les martinets, tant en Tanzanie que dans les groupes R&S et les écoles qui ont participé à la campagne préparatoire: que des échanges internationaux fructueux se mettront en place entre eux, que les jeunes de l'Hémisphère Nord aideront à convaincre leurs pairs de l'Hémisphère Sud de l'importance de protéger les martinets.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de la suite de ce projet et lancerons probablement un nouvel appel aux dons prochainement, pour aider à financer des actions concrètes d'envergure.

 

Tchèq
Yusuph, en compagnie de Lukas Viktora (Rép. tchèque), devant le poster
présentant Martinets Sans Frontières et quelques-uns de ses partenaires (Photo: © M. Wauters)