Bache
© Martine Wauters

 

Réaliser des "bâtiments vivants", accueillants pour les martinets (et autre faune sauvage liée aux constructions humaines), c'est bien, mais c'est encore mieux de communiquer aussi largement que possible au sujet de ces projets.

Lors de la Conférence internationale de Szczecin, en 2016, j'avais découvert une manière originale et ingénieuse d'accroître la visibilité de ces réalisations : une bâche de chantier réalisée par l'Allemande Rose-Marie Schulz et son association BUND et un petit panneau utilisé par l'Irlandaise Lynda Huxley. Cette idée brillante permet aux passants d'associer bâtiments et biodiversité et d'attirer leur attention sur les martinets et les manières méconnues de les aider. Il est aussi une occasion de mettre en valeur le travail des architectes et des entreprises de rénovation et construction, et donc de les motiver à mener d'autres projets de ce type.

Depuis peu, nous disposons en Belgique de plusieurs bâches de ce type, qui ont été placées presque simultanément sur deux chantiers : l'une à Visé, l'autre à Bruxelles. Pour ce dernier, vu le bilinguisme de la communication dans cette ville, j'ai pu obtenir une coordination des deux associations "soeurs", Natagora et Natuurpunt, pour avoir une bâche en français, l'autre en néerlandais, avec l'aide des volontaires du GT Martinets de Natagora et du Gierzwaluwenwerkgroep de Natuurpunt (merci à eux!).

A Visé, la bâche, placée sur l'échafaudage (voir photo ci-dessus), est bien visible depuis une promenade très fréquentée en bord de Meuse. A Bruxelles, les bâches sont placées sur les barrières du chantier d'un écoquartier exemplaire, bientôt inauguré en présence du Roi lui-même! La version de Natuurpunt est placée juste en face d'une école néerlandophone, et celle de Natagora est située juste en face d'un lieu de passage (voir photos ci-dessous).

Je reviendrai plus longuement sur ces projets dans deux articles à paraître dans les prochaines semaines mais je peux déjà indiquer que le chantier de Visé a été mis en oeuvre par le bureau d'architectes SAmH et l'entreprise Maréchal Construction, à la demande de la Ville de Visé et avec les conseils techniques du GT Martinets de Natagora, et que celui de Bruxelles est une réalisation initiée par CityDev, dont j'ai déjà parlé sur ce blog (pour en savoir plus, cliquez ici), là aussi avec la collaboration du GT Martinets, qui a conseillé les bureaux d'architectes Atlante et Eole, ainsi que les entrepreneurs BAM Contractors, Kairos et BPC. Merci à tous ces partenaires d'avoir accepté de contribuer à la communication sur la protection des martinets! Merci aussi à Jean-Marie Poncelet pour la superbe photo de martinet figurant sur les bâches, qui a déjà beaucoup contribué à faire aimer cet oiseau. Je ne l'écrirai jamais assez: l'union fait la force!

 

Bache FR_moi

Bache NL
© Martine Wauters